Suite au succès de nos deux Roadtrips à Calgary et à Grassland National Park, Clayton et moi avions poursuivis nos découvertes en direction du Nord-Est de la Saskatchewan en séjournant au Greenwater Lake Provincial Park. Comme à l’habitude, le mardi et mercredi soir, on discutait de notre prochaine destination. On réservait notre accommodation et je prenais mes jeudis soirs pour chercher la voiture. Le vendredi, quoi de plus simple, on s’est empressé de quitter Régina en quête d’aventure. Yay !!!

 

02 Juin 2017

Nous sommes arrivés en soirée après 3h30 de route à Greenwater Lake. Comme à l’habitude, nous étions plein d’entrain. Nous nous sommes installés dans notre petite maisonnette et avions préparé un bon souper avant la tombée de la nuit. Je dois dire que l’endroit était fort bien chaleureux, on s’y sentait bien. Nous sommes arrivés vers les 21h00. Il n’y avait personne à l’accueil mais nous avions un petit message des responsables nous donnant notre numéro de cabine sur la porte. La porte de notre cabine était ouverte et nous avons pu nous installer confortablement.

Greenwater Lake est un endroit de prédilection pour les amoureux de plein air. On peut s’offrir une journée en kayak, marcher quelques kilomètre en nature, se baigner à la plage et même aller jouer au golf. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 Juin 2017

Je me souviens très bien que la température n’était pas très fameuse, il annonçait un peu de pluie dans la journée et comme de fait, notre journée s’est avérée un peu à l’eau en matinée. Nous avions au tout début, prévu jouer au golf. Nous nous sommes donc rendus près de la ville de Porcupine Plain pour y jouer. Malheureusement, voyant que la pluie ne s’arrêtait pas, nous avions annulé notre projet et pris le temps de faire quelques commissions et de voir Quilly Willy à Porcupine Plain. Ce n’est qu’en début d’après-midi que le temps commençait à s’améliorer. Le soleil était bien timide et que dire du vent ! Ohlala 02

Nous sommes donc revenus au parc et avions décidé de faire du Kayak. On s’est présenté au Greenwater Lake Marina ou nous avons discuté avec le propriétaire qui est né au Québec mais qui n’y a jamais habité. Il connaissait aussi bien l’Ontario. Bref, il était fort bien sympathique.  Nous avons donc décidé de louer deux kayaks simples pour deux heures. Bien sûr, nous avions apporté avec nous notre  »kit » de survie : Nourriture et Alcool. Nous avons donc commencé par naviguez dans la baie de la marina pur nous échauffer avant d’entreprendre la grande expédition sur le lac. Oufff… Je dois dire que ce n’était pas une partie de plaisir de s’aventurer loin de la berge. Malgré une belle température, le vent était à son maximum créant ainsi d’immenses vagues. Au début, je prenais plaisir à ramer le vent dans le dos, je faisais pratiquement du surf sur les vagues. C’était plaisant ! Mais … c’est maintenant que je dois me confesser. J’ai trouvé le retour un peu plus difficile … Je n’avais plus de bras, il était difficile de ramer à contre-courant avec les nombreuses vagues qui éclaboussait mon visage à mainte reprises (cela me faisait bien rire).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il était aussi difficile de rester sur place pour grignoter notre dîner. On a donc reporté notre collation après. Suite à ces efforts intenses, je n’avais plus besoin de m’entraîner le haut du corps. J’étais épuisée et pensais ne jamais revenir à bon port. Ok, ok, je sais que je me plains, mais donnez-moi de l’eau, un kayak et du beau temps … ma journée est comblée. Bref, je n’étais pas la seule à avoir trippé ! Je suis bien heureuse d’avoir partagé ces moments avec Clayton.

Suite à l’activité, nous avons grignoté notre dîner à la plage. Il faisait un froid de canard avec tout ce vent et si je me souviens bien, nous étions les seuls dehors à profiter de ses rafales. Soif de découverte, nous avons décidé de faire une mini randonnée sur les sentiers du parc.

Greenwater Lake Provincial Park dispose deux sentiers d’interprétation, les sentiers d’interprétation Marean Lake Birding et Highbush. Nous avons fait pour notre part, le Sentier Highbush avec ses 3,3km.  La marche est relativement facile, et les sentiers sont bien entretenus sauf pour une petite partie de la fin du sentier ou il n’y avait plus de pont. C’est aussi l’endroit parfait pour rencontrer des cerfs, coyotes, orignaux, ours noirs et wapitis. Malheureusement, nous n’avons pas été aussi chanceux. Nous avons observé qu’un cerf et rencontré de nombreux moustiques et mouches noires. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après avoir entraîné notre haut et bas de corps, nous avons profité du MAGNIFIQUE terrain de mini-putt. Installations de bois et métal cassés, morceaux de bois et de feuilles séchées dans les trous et sur le terrain, le  »green » déchiré je crois que le site remporte la palme d’or du terrain de mini-putt le mieux entretenus connus à ce jour. Je pense que l’on avait plus de plaisir à se moquer de l’endroit que de jouer. Bref, on a passé au travers en trichant quelques fois. Et si je me souviens bien, je crois que j’ai encore gagné …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce n’était pas fini ! On a poursuivis avec une partie de Fer. Clayton m’a montré comment jouer car NON, je n’ai jamais participé à ce jeu auparavant ! C’était surtout plaisant de jouer avec quelques Palm Bay sous le nez. Je devenais de plus en plus bonne. Merci Palm Bay !  Le tout s’est donc terminé avec la force surhumaine de Clayton … Ne me demandez pas comment il a fait, je pense qu’il était tout simplement tanné de me voir gagner à chaque fois !

Bon, je pense qu’il était temps que l’on retourne à notre cabane…. hihihih ! C’est ce genre d’aventure qui me donne l’envie de continuer et de vivre ses petits moments cocasses. Il était encore plus drôle de devoir expliquer comment cela s’est produit au propriétaire ! Hahaha !

Notre journée a été parfaite, mais elle s’est poursuivis avec un souper de la mort … je vous en dis pas plus ….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après quelques coupes de vin, un souper composé de bœuf, crevettes et légumes, nous étions heureux de continuer notre tradition. Une autre belle fin de semaine en bonne compagnie … quoi demander de mieux. Assis devant le feu, nous avons discuter de nos projets et nos objectifs de vie. Comme ont le dit si bien, dans la vie, rien arrive pour rien. Je crois que j’étais du pour rencontrer mon moi-même en version masculine. Nous avions une chimie qui est disons, encore indescriptible. Nous étions sur la même longueur d’onde et avions d’intérêt que de profiter de l’été, d’avoir du bon temps et de voyager. Je regrette aucunement le moment ou j’ai décidé de m’installer dans la salle de lavage pour y croiser son regard. Depuis, notre amitié est devenu encore plus forte, nous nous apprécions davantage et sommes devenus inséparables.

Clayton et moi avons décidé de marcher une bonne heure et demi pour mieux digérer le tout. Nous sommes allés à la plage pour prendre quelques clichés du coucher de soleil et avons terminé notre escale au beau milieu d’une route afin d’observer les étoiles. Moments inoubliables ou l’on pouvait profiter de la nature en toute paix.

 

04 Juin 2017

Une autre fin de semaine bien réussie qui vient de se terminer… Journée du Dimanche signifie le retour à Régina pour les études… Bien que l’on avait que 3h30 de route à faire, nous avons réussis à combler la journée en prenant quelques drinks au Restaurant Earl’s avant de s’enfermer dans nos traileurs respectifs. Ce n’était que le début de nos aventures en Saskatchewan !

 

Roadtrip – Cypress Hills Interprovincial Park & Historic Reesor Ranch, Saskatchewan/Alberta – 10-11 Juin 2017

Publicités