Jour 1 – Vol Montréal-Anchorage

Pour une 5e année consécutive, ma mère et moi poursuivons notre Pacte Voyage Mère|Fille. La journée à débuté sous le stress. Nous avions peu de temps devant nous pour préparer nos bagages. Nous sommes parties à l’avance en direction de l’aéroport. Malgré tout, nous avons quand même réussis à être dans le trafic.  Arrivé à l’aéroport 1 heure plus tard, nous avons fait l’enregistrement des bagages, avons passé les douanes américaines et bien entendu, avons bu de la Bière et de la Sangria en attendant notre vol. Le vol en direction de Minneapolis a été retardé de 30 minutes. Cela ne nous a pas empêché de manger des sushis au souper en plein vol. Arrivée à Minneapolis deux heures plus tard, nous avons attendus quelques minutes avant de reprendre notre autre vol en direction d’Anchorage en Alaska. Le vol ne dura que 5 heures. Étant bien fatiguée, j’en ai profité pour écouter un film et me reposer le restant du vol. Non loin de notre destination, ma mère et moi avons observé les montagnes, les glaciers et la vue magnifique de l’Alaska. Il était 02h30 lors de notre arrivée et on voyait toujours la lueur du soleil au loin. C’était impressionnant. On avait l’impression que le soleil ne se couchait tout simplement pas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2  Anchorage-Alaska RailRoad-Seward

Arrivée à 02h30 à l’aéroport d’Anchorage, nous avons dormis à l’aéroport comme des sans-abris, en attendant de prendre un taxi à 05h15 pour la gare de train. Notre chauffeur de taxi était fort bien sympathique. Celle-ci nous donnait de nombreuses informations sur la ville d’Anchorage, de ses habitants et des activités à faire. Bref, Anchorage est la ville métropole de l’Alaska tout comme Montréal pour le Québec. Elle constitue la Capitale économique et culturelle de l’État avec 41% des Alaskiens qui y résident. Le développement de la ville se fait en partie via l’Alaska Railroad Compagny en 1915. Cette ville est en fait, une porte d’entrée de l’Alaska pour les touristes qui arrivent par avion. Cette métropole est aussi desservie par des routes menant au à Fairbanks au nord de l’État, Kenai Peninsula et même White Horse au Canada. D’ailleurs nous avons pris l’un de leur train pour se rendre à Seward.

L’Alaska Railroad est une entreprise ferroviaire qui appartient à l’État de l’Alaska. La société est basée à Anchorage et fait profiter ses voyageurs sur un réseau de plus de 1 500 km de voies ferrées. L’Alaska Railroad est également propriétaire de 35 000 ha de terrains ou la location de ceux-ci leur donne des revenus.

Nous sommes donc arrivé à l’heure à la station de train, nous avons pris nos places (6A et 6B) à 06h45 et avons pris le temps de nous relaxer avant le départ. C’était excitant lorsque le train a décollé. Le paysage était à couper le souffle, la température était clémente et nous avions la mer, de nombreux glaciers et de belles montagnes qui ne faisait qu’augmenter la beauté des lieux. Pendant le trajet, nous avons vu plusieurs chèvres de montagnes se promener sur des parois escarpées ainsi que des aigles survoler les environs. Durant les 4 heures de trajet, j’en profitait pour me promener de wagons en wagons tout en prenant nombreux clichés de la nature qui nous entourait.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous sommes arrivés à Seward vers les 11h05 après avoir parcourus 200 km. Seward est une ville de l’Alaska comptant plus de 26 000 habitants. De vue, la ville semble inhabitée, désuète et malpropre. Nous n’avons pas visité le village mais nous étions dans un coin très industrialisé comprenant le port, l’aéroport et nombreux commerces. Nous avons fait notre enregistrement aux comptoirs de la compagnie Royal Caribbean avant de visiter le Radiance of the Seas. Ayant déjà voyagé avec la compagnie à bord du Oasis of The Seas (2009) et Independance of the Seas (2016), je me suis promise de rester avec celle-ci profitant de ses nombreuses croisières.

 

Le Radiance of the Seas se caractérise par sa conception de super yachts ayant une ambiance de style européen. Le bateau est très  »classy ». Les escaliers sont en tapis avec des balustrades en fer forgés. On y retrouve même des sculptures et des tableaux contemporains à chaque étage. Bref, cela donne une atmosphère de calme et de détente. En visitant le bateau, j’ai trouvé nombreux bars et salons pour tous les goûts et toutes les occasions. Le Colony Club avec son décor britannique, le Sports Bar ou on peut voir des matchs sportifs, le Champagne Bar situé au 6e étage, et le Schooner Bar lequel j’y ait passé la majorité du temps. Bien sur, il y a le Casino, le Théatre Aurora avec ses 900 chaises, le Cinéma et le Sky Bar au 13e étage, le terrain de mini-golf, le mur d’escalade et le terrain de basket-ball pour bouger et amuser les jeunes. J’ai d’ailleurs fait un petit tour au  Gym, l’espace fitness ShipShape. Je me suis promise de m’y entraîner chaque jours. Promesse faite ! Ce n’est pas tout, Le Radiance of the Seas offre 3 spas dont deux sur le Deck 11 (Main Pool). Attention, l’air ambiante est fraîche mais cela vaut la peine de s’y saucer. Si vous être plus du genre à prendre un café en jouant des jeux de société, le Solarium est l’endroit d’excellence. Avec une décoration imitant une osais africaine, on y voit trois éléphants de pierre de 4,8 mètres de haut. C’est l’endroit l’idéal pour s’y baigner  et de se détendre entre amis dans le jacuzzi.

À notre arrivée, ma mère et moi, avons pris un verre au Centrum  le temps que notre chambre soit prête. Le Centrum était l’endroit préféré de ma mère. Une place fort sympathique, élevée sur 9 étages au cœur du navire. À 13h30, nous sommes rentrés dans la chambre 4055. Malheureusement, nous n’étions pas chanceuses pour la chambre. Il était impossible de se reposer car on entendait les gens marcher au 5e étage. Nous avons fait une plainte par téléphone et une autre 20 minutes plus tard. Nous avons finalement décidé de rencontrer le superviseur pour changer de chambre. Nous étions extrêmement fatiguées de tout cela. À 21h00, nous avons eue notre nouvelle chambre au 8579. Cela était beaucoup mieux et enfin nous avons pu ranger notre linge.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comble de malheur, en rangeant mes souliers dans le garde-robe, je me cogne le visage sur un bout de métal caché. J’ai eue un morceau de peau arraché non loin de l’œil droit. Moi et la chance …. Bref, je me suis rendue à la clinique rencontrer l’infirmière. Celle-ci a évalué la blessure et a contacté le médecin en chef pour me faire 2 points de sutures. La fatigue se faisait de plus belle, après cette intervention, je suis retourné à la chambre avec un band aid sous l’œil droit. Oh lala je pouvais me passer de cela ! Je suis tombée rapidement dans les bras de Morphée….

Voyage Croisière en Alaska, Hubbard Glacier & Juneau, Jour 3-4

 

Publicités