Jour 1 : 12 Juin 2019

 

Poursuivant mes aventures au Nouveau-Brunswick une fois la Croisière Scandinave terminée, j’ai fait un premier arrêt à Grand Falls au Nouveau-Brunswick. J’ai pris quelques minutes de mon temps pour prendre la gorge de Grand-Sault, l’un des secrets les mieux gardés du Nouveau-Brunswick avant de reprendre la route pour le restant de la journée.

Grand Falls est situé dans le comté de Victoria, avec une population de près de 6000 habitants. Située sur la rivière Saint-Jean, la ville tire son nom d’une chute d’eau créée par une série de corniches rocheuses sur lesquelles la rivière descend de 23 mètres. Il y a un sentier pédestre de 1,6 km situé sur le long de la gorge offrant ainsi quelques vues à couper le souffle. Pour mieux profiter de la gorge, il est possible de descendre les 401 marches (je les ait bien comptés) pour apprécier cette merveille naturelle.

Comme prévu, je me suis dirigé le plus à l’est du Nouveau-Brunswick pour me rendre au Parc National Fundy. Mon but était de passer quelques jours dans la région ou il y a le plus de sentiers de randonnée et ainsi voir la majorité des attractions du coin. La baie de Fundy est caractérisée par la marée montante qui domine toute la côte, pouvant mesurer 15 m de haut. Elle est parmi les plus hautes du monde en raison de la forme en entonnoir de la baie. Le temps et les marées ont formés un littoral spectaculaire composé de falaises déchiquetées et de plages rocheuses. La forêt, peuplée principalement d’érables, de bouleaux et de hêtres se termine souvent brusquement au niveau des falaises abruptes recouvertes de résineux.

Arrivé au parc, je me suis installé au terrain de camping principal (administration). Il faut savoir que Le Parc National de Fundy a été établi en 1948 et offre aux amateurs de plein air plus de 120km de sentier qui donnant vue sur des montagnes, des chutes rafraîchissantes et nombreuses plages, le tout dans la richesse d’une forêt acadienne. Le parc national Fundy est dominé par une côte escarpée, la géographie change considérablement au nord et à l’est du parc national. De vastes étendues de marais alternent avec des falaises abruptes, jusqu’à ce qu’elles finissent par disparaître et que le littoral s’assouplisse. Ce sont les côtes orientales, qui se caractérisent par des villages de pêcheurs, des phares; les marais, les tourbières et les plages de sable fin. Les marais salés prédominent à l’extrémité sud des côtes orientales.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une fois bien installée au camping, j’ai décidé de prendre une marche en direction du Village d’Alma. Je suis tombé en amour avec ce petit village dont les plages regorgent d’histoire ancienne. J’ai marché de long en large le village et sa longue plage lors de la marée base. Le village d’Alma est célèbre pour ses produits de boulangerie, sa librairie très éclectique et ses boutiques de souvenirs. Pour les amateurs de plein air, il est possible de faire nombreuses activités tels que le kayak de mer, la randonnée ainsi que la baignade dans une piscine d’eau de mer. Il y a sur place quelques petits restaurants ayant une variété de repas de fruits de mer. Sincèrement, ce village est à découvrir.

Après avoir fait le tour, j’ai participé à une petite dégustation de bière à la Microbrasserie Buddha Bear Coffee Roaster & Holy Whale Brewing Co. L’histoire de cet endroit est vraiment intéressante. C’est en 2017 que deux frères de l’Île-du-Prince-Édouard, ont redonné vie à l’ancienne église St-Stephen en y construisant une microbrasserie et un café. L’un des deux frères a appris l’art de la bière au collège Olds, en Alberta et l’autre a développé ses habiletés comme ingénieur mécanique afin d’utiliser leurs acquis dans leur projet de rêve. Cette vieille église a déjà eu un lien fort avec la communauté d’Alma. Bien que la date de construction initiale de l’église ne soit pas connue, elle a été reconstruite par la suite en 1932 à la suite d’un incendie qui a décimé la structure d’origine. L’église a été désaffectée en 2011. Amener le bâtiment au XXIe siècle n’était pas une mince tâche. Outre la nécessité de moderniser les installations électriques du bâtiment, ils ont également été obligés d’installer la plomberie dans l’ensemble de la propriété. Nombreux résidents sont très heureux que quelque chose soit fait avec la vieille église, au lieu qu’on la laisse dépérir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bref, l’église vide répondait à tous leurs besoins. L’endroit est fort bien chaleureux et c’est un espace où les clients peuvent se détendre tout en profitant des nombreux produits offerts. On y retrouve entre autre une bière rouge irlandaise expérimentale (sur nitro, 4.2% ABV, 18 IBU), une Session IPA (4,1% ABV, 35 UIB), une American Pale Ale (5.3% ABV, 55 UIB) et plusieurs autres produits offrant plus de 10 bières artisanales à la pression, fortement axées sur les Maritimes. Le personnel et s’engage à faire en sorte que chaque personne visitant leur établissement soit traitée comme un membre de la famille. Bref, l’endroit apporte quelque chose de vraiment unique dans la région, qui plait à la fois à une population plus âgée et à une population plus jeune.

La journée s’achevait et je suis retourné au camping pour me reposer de cette journée de voyagement. J’ai préparé mes équipements pour le lendemain et savait que ce serait une journée intense en activité.

Roadtrip au NB, Réserve Naturelle Marais du Cap Enragé, Réserve Nationale de Faune de Shepody, Parc Provincial Hopewell Rocks & Parc National Fundy – 13 Juin 2019

Publicités