Après avoir visité l’ensemble de la Saskatchewan et une partie de l’Alberta, Clayton et moi avions décidé de passer dans un autre parc provincial. Pour notre 5e aventure, nous avons décidé de séjourné dans une cabine située au Parc Provincial Mosse Mountain.

Le parc est situé dans le Sud-Est de la Saskatchewan. Moose Mountain comprend un seul village, Kenosee Lake situé en bordure du lac du même nom. Le parc offre nombreuses activités tels que : la pêche, la chasse, la randonnée, le cyclisme, la nage, les sports nautiques et même de l’équitation. 

Le vendredi soir, nous sommes arrivé vers les 20h00 à notre cabine. Le temps n’était pas favorable cette fin de semaine là. Nuageux, température fraîche, ce n’était pas l’idéal mais nous avions convenu de poursuivre notre périple malgré le mauvais temps. Nous avions une cabine charmante et parfaite pour notre fin de semaine … mais je dois vous avouer que ce fut LA pire des fin de semaine de toute mes aventures en Saskatchewan. Le soir, nous avions décidé de joindre nos voisins festifs avec qui nous avions pris quelques verres et discuté autour d’un feu. 20h00, musique forte autour du feu,  les voisins étaient tous dans un état avancé et certains avait déjà régurgité ce qu’ils avaient consommé. Bon, ce n’était pas tous qui était comme ça mais … pour moi, il était difficile de m’intégrer et de suivre le rythme surtout que je ne suis pas une grande consommatrice d’alcool. Étant aussi francophone, les gens n’avaient pas tous tendance à venir me parler, donc je trouvais quelque peu la soirée emmerdante. Je me ramassait souvent seule. Pour sa part, Clayton semblait bien s’amuser. J’étais bien contente pour lui et c’était une belle occasion pour lui d’en profiter. J’ai donc décidé de revenir à la cabine pour me changer et aller faire une promenade dehors.

Ce moment-ci a été pour moi plus intéressant. La noirceur tombée, j’ai marché quelques mètres en direction du Lac Kenosee avec une lampe de poche et je me suis assise sur la plage à contempler les étoiles. Je peux vous garantir que rien d’autres n’aurait pu faire mon bonheur. J’aurais bien sur souhaiter que Clayton me rejoigne mais j’étais aussi contente d’être avec moi-même. Je ne pouvais quitter les yeux du ciel, j’ai aperçu une étoile filante et tenté de trouver la grande et petite ourse. 01h00 je suis retourné à la cabine avec un regain d’énergie.

Les voisins étaient encore sur le party lorsque je suis rentrée. C’était bruyant, la musique était forte et il était pour moi difficile de m’endormir. Ce fut le pire moment de ma fin de semaine… J’ai réussis à m’endormir qu’à 06h00 du matin et ce, après avoir fait deux plaintes de bruits à la réception. La police est même venue avertir les voisins mais … pour moi, il était trop tard. Ma fin de semaine avait déjà mal commencée.

 

17 Juin 2017

Après 4 heures de sommeil, je me suis réveillé marabout, braillarde et de mauvaise humeur. Clayton et moi avions eue aussi un petit différent et nous avons essayé de passer au travers malgré tout. Nous avions une belle communication et avons exprimé nos besoins dans cette journée maussade avant de débuter la journée. Nous avons fait le tour du parc en voiture mais n’avions pas trouvé grand chose d’intéressant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons donc décidé d’aller à un Rodéo à deux heures de route de Moose Mountain, à Radville. Nous n’étions pas certain de la température mais nous avons choisi d’y aller pareil. Au moins, cette activité à été positive !

Radville est une communauté florissante d’un peu moins de 900 habitants située dans le sud-est de la Saskatchewan. La ville verdoyante de Radville émerge comme une oasis autour des champs de blés. Ses rues sont bordées d’arbres et cela vien en fait de Jerry Bertrand, un adolescent qui a organisé un projet de plantation d’arbres dans les années 30. Radville est devenu un endroit favori pour les sportifs locaux et les visiteurs d’aussi loin que le sud des États-Unis. La communauté de Radville est à la hauteur de sa devise «Proud Prairie People», et cette fierté est évidente partout dans cette belle ville. 

Au Rodeo, nous avons assisté à plusieurs .événements dont le Bareback ou Bronco. Un Cowboy doit donc monter sur un cheval et rester le plus longtemps possible sur son dos. Le coureur tente de rester sur le cheval pendant huit secondes sans toucher le cheval avec sa main libre. Lors du premier saut hors de la chute, le cavalier doit « marquer le cheval ». Cela signifie qu’il doit avoir les talons de ses bottes en contact avec le cheval au-dessus de la pointe des épaules avant que les pattes avant du cheval ne touchent le sol.

The Down Roping est également un autre événement que nous avons assisté. Le but de cet événement chronométré est que le cavalier attrape premièrement le cou du veau avec son lasso, qu’il démonte son cheval et qu’il court vers le veau pour lui attacher trois pattes ensemble … le tout … le plus rapidement possible.

Ensuite, nous avons assisté au Steer Wrestling, également connue sous le nom de bulldog. C’est un événement où un cavalier monté à cheval poursuit un boeuf, doit démonter son cheval pour saisir les cornes du boeuf afin de le déséquilibrer jusqu’à ce qu’il tombe au sol. cet événement comporte un risque élevé de blessure pour le Cowboy.

Pour l’entracte, nous avons rigolé en masse avec l’activité Pig Scamble. Quelques enfants et adultes ont participé à la capture de petits porcs dans l’arène.

Ladies Barrel Racing communément appelé la course de baril est un événement de rodéo dans lequel un cheval et une cavalière tentent de compléter un schéma de trèfle autour de tonneaux prédéfinis dans le meilleur des temps. Il combine la capacité athlétique du cheval et l’habileté équestre de la cavalière afin de manœuvrer avec succès et en toute sécurité un cheval autour de trois barils placés dans un triangle au centre de l’arène.

Suite à cela, nous avons fait une petite pause sous le chapiteau. Le ciel s’est assombris drastiquement et nous avons été pogné par la pluie. Mais bon, il nous a suffit que quelques minutes pour se ravitailler en alcool et l’activité à repris de plus bel. Nous avons donc terminé notre journée avec les Bull Riders. Tout comme notre premier Rodeo à Swift Current, on a pu admirer nombreux cowboys monter des taureaux. Le cavalier doit rester sur le dos du taureau tout en tenant une corde d’une main pendant huit secondes. Il ne doit pas toucher le taureau ou lui-même avec sa main libre. S’il réussit, c’est un tour qualifié.

 

Suite à notre Rodeo, nous sommes revenus au Parc Provincial Moose Mountain. Je dois vous avouer que je n’ai pas beaucoup à raconter de cet endroit. J’ai vraiment été déçue et je croisais déjà les doigts pour la fin de semaine suivante. Mais bon, on ne peut pas toujours avoir du beau temps ni de belles aventures !

À Moose Mountain, nous avons soupé au village de Kenosee. Nous sommes allé dans un Bar et avions jouer au pool une bonne partie de la soirée. Ensuite, nous avons fait un petit feu en arrière de notre cabine. Je voulais rester seule avec Clayton.  Malheureusement, des jeunes se sont invités je ne sais pour quelle raison. Étant disons… dérangé, on ne pouvait pas faire grand chose jusqu’à ce qu’un gardien du parc viennent nous voir pour discuter de la fameuses soirée d’avant. Les jeunes ont finalement quitté notre bulle et nous avions eue quelques moments ensemble. Étant fatiguée, je ne me suis pas couchée tard, j’avais déjà hâte de partir le lendemain.

 

18 Juin 2017

Voilà, notre dimanche s’est passé sur la route en direction de Régina. Une autre semaine allait commencer et … je dois avouer que pour une fois, j’avais hâte d’y retourner. Brûlée de ma fin de semaine, je me suis endormie tôt dans le dortoir en pensant à ma prochaine fin de semaine….

Roadtrip – Nesslin Lake, Country at the Creek & Manitou Beach

Publicités