02 juin 2019

Les deux journées suivantes se sont avérées bien tranquiles. Nous nous sommes réveillé tranquilement et avons mangé au restaurant de l’hôtel, puis fait le check-out. Nous avons préparé nos valises pour notre croisière et avons pris le métro jusqu’à Nørreport puis, pris place dans un taxi jusqu’au port et quai d’embarquement du bateau de croisière. Notre chauffeur de taxi très gentil et tout au long de notre trajet, nous avons discuté des conditions de vie du Danemark et comparés celles-ci au Canada. Bref, nous avons eu un beau moment en sa compagnie. Nous sommes donc arrivés pour 11h00 pour procéder à l’embarquement. Nous nous sommes promené sur le bateau et pris du soleil avant de quitter la Capitale du Danemark. 17h00, nous étions en mer.

03 Juin 2019

Cette deuxième journée s’est passée à toujours à bord du Serenade of the Seas. Nous avons profité du beau temps et avons célébré notre 7e voyage mère/fille.

 

04 Juin 2019 – Stockholm

Notre première destination fut Stockholm en Suède. Le pays est situé sur la péninsule scandinave au nord de l’Europe. Le nom Suède est dérivé du peuple Svear ou Suiones, un peuple mentionné dès 98 après JC par l’auteur romain Tacite. L’ancien nom du pays était Svithiod. Stockholm est la capitale permanente depuis 1523. La Suède occupe la plus grande partie de la péninsule scandinave, qu’elle partage avec la Norvège. La terre monte doucement des hautes montagnes longeant la frontière norvégienne jusqu’à la mer Baltique. Les lacs parsèment un paysage relativement plat et des milliers d’îles forment des archipels le long de plus de 2 100 km de côtes déchiquetées et rocheuses. Comme dans l’ensemble du nord-ouest de l’Europe, la Suède bénéficie d’un climat généralement favorable par rapport à sa latitude septentrionale en raison des vents modérés du sud-ouest et du courant chaud de l’atlantique Nord.

 

Le bateau arrive vers les 07h00 et après notre déjeuner, nous avons pris un tour avec la compagnie de croisière Royal Carribean. Nous avons été très chanceuses d’avoir une excellente guide qui nous a expliqué nombreux faits sur les conditions de vie des suédois alors que l’on se dirigeait à notre premier arrêt. Parc exemple, les Suédois sont généralement très conscients de leur impact sur l’environnement et agissent en conséquence. Le recyclage semble être un passe-temps national du pays. De plus, l’alcool est cher et difficile à se procurer dans le pays. Systembolaget, le monopole de l’État suédois sur l’alcool, a pour mission déclarée de «minimiser les problèmes liés à l’alcool en vendant de l’alcool de manière responsable et sans but lucratif». Donc, ses magasins sont dans la position bizarre de ne pas vraiment vouloir acheter leurs produits. Il n’y a pas d’offres spéciales, pas de promotions et des heures d’ouverture limitées. Tout comme les danois, les Suédois paient des impôts élevés. L’impôt sur le revenu des particuliers en Suède est l’un des plus élevés au monde. Les rues sont propres, les soins de santé et l’enseignement supérieur sont essentiellement gratuits et les services de garde d’enfants sont abordables. La qualité de vie de la Suède vaut chaque couronne. Toujours en défense des impôts suédois, le système est très simple et fiable.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Notre premier arrêt s’est fait au Vasa museum. Le musée Vasa nous transporte dans le monde du Vasa, navire qui a chaviré et coulé à son voyage inaugural à Stockholm en 1628. Le site nous offre plusieurs expositions racontant l’histoire du Vasa. Des tours guidés en anglais sont proposés plusieurs fois par jour et il y a des guides audio qui sont disponibles. N’ayant qu’une heure pour visiter l’endroit, nous avons fait rapidement les nombreuses sections nous donnant une vue magnifique de ce navire restauré après avoir passé 333 ans au fond de la mer. 

C’était un navire avec trois mâts pouvant porter dix voiles. Avec ses 52 mètres de haut, ses 69 mètres de long et pesant 1200 tonnes, le Vasa a levé l’encre de son lieu d’amarrage à l’extérieur du château Tre Kronor. Le grand navire quitta le port et comble de malheure, après quelques coups de vents, le navire vacilla et se coucha sur le côté. L’eau commença à s’engouffrer par les sabords ouverts, et il coula. Cet imposant navire de guerre est aujourd’hui, le  navire le mieux conservé du XVIIe siècle. Il est composé à 98% de pièces originales et on peut aussi observer ses sculptures taillées dans le bois massif. Il y a des tours guidés en anglais qui sont proposés plusieurs fois par jour. Des audioguides sont disponibles en plusieurs langues. Le prix d’entrée est de 150 SEK pour un adulte et gratuit pour les enfants et jeunes de 0 à 18 ans. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une fois la visite terminée, nous  avons pris la route en direction de la vieille ville de Stockholm,  Gamla Stan, qui est la partie la plus ancienne de la ville. Celle-ci aurait été fondée en 1250. Il était midi lorsque nous sommes arrivés et étions au début de la relève de la garde non loin du Palais Royal de Stockholm (Kungliga Slottet en suédois).  Nous avons observé le changement de garde pour quelques instants…

puis, avons marché dans les rues en passant par Stortoget, la place la plus ancienne de la ville, avec ses façades rouge-ocre récemment rénovées. C’était très beau de se promener dans les petites ruelles pavées et étroites de cette cité médiévale. Nous avons profité de l’architecture et des nombreux commerces pour acheter des souvenirs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ma mère et moi avions finalement rejoins le groupe pour poursuivis le circuit en arrêtant à un point de vue nous donnant une vue imprenable de la Capitale de la Suède.

Notre dernier arrêt s’est fait au City Hall. L’hôtel de ville de Stockholm est l’un des bâtiments les plus célèbres de Suède et l’une des attractions touristiques les plus visitées de la capitale. Célèbre pour ses grandes salles de cérémonie et ses œuvres d’art uniques, c’est à cet endroit que le banquet du prix Nobel a lieu le 10 décembre de chaque année. L’hôtel de ville de Stockholm a été construit entre 1911 et 1923 de l’architecte suédois Ragnar Östberg. Le bâtiment comporte également plusieurs salles de fête et de réception. L’hôtel de ville est ouvert au public par le biais de visites guidées uniquement. Des visites guidées sont organisées tous les jours en suédois et en anglais à certaines heures. 

L’architecte a longtemps voulu couvrir de peinture bleue les murs de brique de la Salle Bleue 9salle principale) mais il finit par changer d’avis, séduit par la beauté de la brique rouge. C’est dans cette salle de fête, la plus grande de l’hôtel de ville, que se tient le banquet qui suit la cérémonie de remise des prix Nobel le 10 décembre chaque année. La Salle Bleue abrite aussi l’un des plus grands orgues de Scandinavie avec 10 000 soufflets. 

Mon coup de cœur de l’endroit est la salle d’or. Les murs de celle-ci ont été dessinés par Einar Forseth. Ils retracent l’histoire de la Suède du IXe siècle aux années 1920. Les mosaïques sont formées de plus de 18 millions de morceaux de verre et d’or. La Reine du lac Mälaren – Stockholm dépeinte sous les traits d’une femme – est assise sur un trône. Elle est entourée des deux côtés de personnages et d’édifices du reste du monde. C’est dans la Salle d’Or qu’a lieu le bal qui suit le banquet du prix Nobel. C’est une salle magnifique faite entièrement de mosaïque de toute les couleurs. C’était plus qu’impressionnant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous sommes revenus au bateau de croisière et ce, dans un trafic infernal. Nous n’étions pas certaines de revenir à temps car notre chauffeur conduisait très lentement. À la toute dernière minute, nous sommes finalement arrivés à temps avant le départ. C’était une journée vraiment intéressante et je crois que la Suède mérite d’être visitée un peu plus en profondeur. Peut-être en packsac dans un avenir prochain qui sait ?

 

 

Publicités