18 Juin 2018 – Santorini, Grèce

Ayant nombreux kilomètres à parcourir entre l’île de Corfu et Santorini, le bateau n’est arrivé qu’aux alentours de midi. Nous avons donc profité de la matinée pour prendre du soleil en observant l’arrivé du Rhapsody à Santorini. On pouvait apercevoir de hautes falaises, qui de loin, semblaient avoir de la neige à leurs sommets. Nous sommes donc entrés par la Baie Protégée ayant vue sur le côté Ouest de l’île principale. La journée était plus que parfaite, il y avait du soleil à profusion !

Santorini est une île dans le sud de la mer Égée, à environ 200 km au sud-est de la Grèce continentale. C’est la plus grande île d’un petit archipel circulaire, qui porte le même nom et qui est le vestige d’une caldeira volcanique. La profondeur de la caldeira, à 400m, rend impossible l’ancrage de tous les navires, sauf les plus grands, dans la baie protégée. La capitale, Fira, s’accroche au sommet de la falaise surplombant le lagon. L’île est le site de l’une des plus grandes éruptions volcaniques de l’histoire: l’éruption minoenne (ou appelée l’éruption de Thera), qui a eu lieu il y a 3600 ans de la civilisation minoenne. L’éruption a laissé une grande caldeira entourée de dépôts de cendres volcaniques de plusieurs centaines de mètres de profondeur.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le bateau de croisière arrive donc tranquilement et nous avons été surpris de constater qu’il n’y avait aucun port pour que le bateau puisse amarer. Le Rahpsody s’est donc stationné en mer et on pouvait voir les quelques bateaux taxi s’approchant du paquebot pour venir nous chercher. Ceux-ci ont donc fait le moyen de transport entre le bateau et le petit port de Fira.

Fira est la capitale de l’île et est la colonie la plus grande et la plus cosmopolite de Santorini. La ville est située à l’ouest de l’île, en face du volcan et des deux îles volcaniques, Palaia Kammeni et Nea Kammeni. L’accès à Fira, outre les routes du port et de l’aéroport, est également possible par le téléphérique ou par un chemin fait de petites roches ou il est possible de le faire à d’os d’âne (pour ceux qui recherchent une expérience traditionnelle). Ce qui rend la place si ravissante est la vue du Caldera qui laisse les visiteurs sans voix et ce, à tout moment de la journée.

Nous avons donc préparé notre journée sur lîle et participé à l’excursion Scenic Kaiki Ride et Volcano Hike pour 13h00. Cette journée était donc destinée à faire deux heures d’aventure en voyageant vers un volcan encore actif pour y faire une randonnée jusqu’au cratère et de nager vers une source thermale à Palaia Kameni. Comme tout le monde, nous avons attendu au théatre pour recevoir notre numero de groupe pour ainsi partir avec ceux qui ont pris le même forfait. Nous avons donc pris un bateau taxi qui nous a amené au petit port de Fira. Du port, nous avons monté à bord d’un kaiki, un bateau de pêche traditionnel, et avions navigué jusqu’au pied du célèbre volcan de Santorin, Nea Kameni. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Santorini était une île volcanique avant qu’une éruption massive créant ainsi un tsunami qui a dévasté la Crète minoenne. Les îles de Nea Kameni et de Palea Kameni  ont émergé de l’eau après l’activité volcanique en 197 av. J.-C. et en 1707 après JC. Les volcans sont toujours actifs aujourd’hui. Nea Kameni est une petite île grecque d’origine volcanique inhabitée située dans la mer Égée, dans la caldeira inondée de Santorin. Nea Kameni est étroitement surveillée par des scientifiques de l’Institut pour l’étude et la surveillance du volcan de Santorin et est un site scientifique protégé. L’île est visitée quotidiennement par des dizaines de bateaux touristiques tout au long de l’été. Les visiteurs escaladent un chemin de gravier pour atteindre le sommet du cratère volcanique de 130 mètres de haut.

Ce la nous pris environs 20 minutes avant d’arriver sur l’île. Il faut débourser un certain montant pour avoir accès à l’endroit. Nous avons eu notre billet d’entrée et avons marché sur des  sentiers de roches grises qui nous ont amené à plusieurs petits points de vue. Nous avions cherchez des fragments de magma ainsi que des formations rocheuses volcaniques tout autour de nous. Au sommet, nous nous sommes reposés un peu et avions profité d’une vue 360 degrés en admirant le contraste des falaises sombres et cendrées sur la mer Égée bleue.

Après une heure trente de marche, nous sommes revenus sur le bateau et avions pris la route pour notre 2e destination. Nous avons navigé vers les sources thermales à Palea Kameni, connu pour ses propriétés médicinales. Les eaux curatives de sont constituées de fer et de manganèse qui agissent contre de nombreuses maladies dont souffrent généralement les personnes âgées. L’île est uniquement accessible par bateau, et c’est un lieu de baignade populaire pour les personnes en vacances à Santorin. Celle-ci est inhabitée, à l’exception d’un résident, Sostis Arvanitis et on peut aussi y voir l’église Saint-Nicolas.

L’endroit était bien mais très rocailleux et boueux, ce fut une belle aventure et un endroit différent des autres. Pour se rendre aux sources termales, il faut nager environs 100 mêtres avant d’arriver à la baie. Après 15 minutes de nage dans la boue orange, nous sommes retournés sur le bateau qui nous a donc ramené au port de Fira.

Une fois arrivé, la guide nous a donné des billets pour le téléphérique. Nous avons donc pris ce moyen de transport pour arriver au sommet des falaises en plein milieu du village. « Loula & Evangelos Nomikos Foundation » a été créée en 1979 par l’armateur Evangelos Nomikos qui a pris en charge toutes les dépenses pour l’achat et l’installation du Cable Car. Il a géré le problème du transport des habitants et des milliers de touristes qui s’y rendent chaque année afin d’aider les communautés. Le téléphérique de Santorin dessert au total 1 200 personnes par heure et monte le chemin en trois minutes les 220 mètres d’altitude de la ville de Fira.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au sommet, il y avait beaucoup de touristes et malgré tout, nous avons réussis à serpenter les rues en admirant la vue des environs. La promenade dans les ruelles pittoresques pour le restant de la journée nous ont regorgé d’énergie mais aussi donné faim. Il y a une multitude de restaurants, cafés, bars et clubs où il est possible soit de se détendre et de profiter de la vue. Après quelques minutes de marche, nous avions décidé de manger au restaurant car la journée à été plus actives que celles précédentes.

Nous avons mangé au restaurant Zafora Restaurant Cafe ou nous avons mangé de bons gyros. Le temps filait à toute allure et nous devions prendre notre dernier bateau taxi avant 16h00. Il y avait une file d’attente de plus de une heure avant de prendre le téléphérique alors nous avions décidé de descendre les marches faite de petites pierres menant au bas des falaises. Nous avons rencontré les ânes (Santorini Donkey) qui offrent un transport pour soit monter ou descendre la route. Je trouvais cela un peu triste de voir ses donkeys rester au soleil toute la journée sans même être nourris ni abreuvé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons donc descendu les longues marches jusqu’au port en moins d’une heure. Nous avons pris le bateau taxi qui nous a amené au Rhapsody of the seas. Le bateau à quitter peu de temps après et ayant eue une journée chargée, nous avons opté pour prendre le souper et de rester dans la chambre pour se reposer. Nous avons écoutér un match de soccer à la TV avant de tomber dans les bras de Morphée.

 

Voyage Croisière – Chanie, Crète

Publicités