Jour 7 : Eric Lake à San Josef Bay (3km)

Ce matin là, nous avons pris notre temps pour déjeuner car nous savions que cela était notre toute dernière journée complète au parc Provincial Cape Scott. Une fois que nous avons rangé nos équipements, nous avons continué de faire les 3 derniers kilomètres en direction du début du sentier. Cela nous a pris environs 1,5 heures. Nous avons rigolé quelques fois en chemin, faisant des blagues sur la difficulté du sentier (qui était en fait vraiment facile comparé au début de la North Coast Trail). L’endroit est une véritable forêt pluviale, la piste comporte plusieurs petites criques et ruisseaux et une vie végétale abondante. Le terrain est généralement plat et quelque trottoir traverse les sections les plus boueuses. C’était apaisant et plus relax !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Clayton et moi étions à la fois exténués mais aussi heureux d’avoir accomplis ses nombreux kilomètres (près de 90) en 7 jours. Nous avions hâte de nous retrouver finalement dans la civilisation. Une fois que nous étions près du point de départ du sentier à l’ouest du parc, on y retrouve un embranchement qui marque une déviation de 2,5 km vers la baie de San Josef. Pour arriver au début du sentier il faut continuer tout droit pour 700m. Dans notre cas, nous avons fait les 2,5km de plus pour notre dernière nuit au camping San Josef Bay.

Ce court chemin vers la baie idyllique de San Josef est l’un des moyens les plus faciles d’atteindre le paradis sur terre. Personnellement, si vous faite une visite au parc, visitez San Josef Bay. Si vous n’avez pas le temps, prenez le temps ! San Josef Bay est l’un des joyaux du Parc Provincial de Cape Scott. Le sentier est le plus facile et le plus accessible, parfait pour les familles ou les randonneurs fatigués. Il descend doucement à travers une magnifique forêt de cèdres. Il y a des signes intraitables le long du chemin, documentant une partie de l’histoire de la région. Lorsque l’on approche de la baie, on entre dans une zone marécageuse le long de la rivière San Josef et de son estuaire. La promenade prends environ 45 minutes au total à partir de l’embranchement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À San Josef Bay, le sable doux et le beau temps nous accueillent à bras ouvert. À gauche (à l’est) se trouve l’estuaire et à droite (à l’ouest) on peut camper facilement soit dans la forêt ou sur le sable. On peut marcher le long de la plage et trouver quelques piles de mer érodées par l’océan et des grottes creusées dans les falaises rocheuses. Cela vaut la peine d’explorer l’endroit à marée basse et ainsi se rendre à la deuxième plage.

Pour ceux qui désirent continuer plus loin, il est possible d’emprunter un sentier intérieur escarpé marqué de bouées pour se rendre à Lowrie Bay ou au mont Saint Patrick. Malheureusement, nous n’avons pas fait cette partie de sentier car nous voulions profiter de San Josef. Nous avons installé notre tente et avons dîner sur le bord de l’eau. Le soleil était fort malgré les vents frais et nous avions eue de nombreux coups de soleil depuis le début de la North Coast Trail. Une fois la soirée terminée, nous sommes tombés dans les bras de Morphée avec de nombreux souvenirs en tête….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Jour 8 : Camping San Josef Bay au début du Sentier San Josef / Cape Scott Trailhead (3,2km)

Pour notre dernière journée, nous avons repris le chemin de la veille et retourné à l’intersection. Nous avons tourné à droite et continuer les 700 derniers mètres. La dernière section est facile à parcourir et … il n’y a plus de boue !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On y retrouve le stationnement en gravier, deux toilettes et un panneau d’information, une station de paiement des frais, un grand abri avec des tables de pique-nique, et une yourte pour les gardiens du parc. Nous avons attendu mon frère qui est venu nous chercher vers 11h00. C’était la fin de notre aventure sur la North Coast Trail !

Publicités