Hé oui ! Encore une autre découverte non loin de Port-Cartier !

Certains de mes collègues de travail m’ont recommandé de faire le Chemin Marie. Ne sachant trop à quoi m’attendre, j’ai décidé de m’y rendre à l’aveuglette. En fait, il y a très peu d’indications pour trouver l’endroit. Le chemin Marie est situé entre le KM 950 et 951 de la 138. Il faut regarder du côté Sud de la route et de là on peut trouver un petit écriteau blanc avec Chemin Marie écris dessus. Pour mieux se retrouver, il y a un petit campeur abandonné tout juste à côté.

Le sentier est généralement emprunté par les habitués de la place. il y a aucune information à ce sujet sur Internet et en général, l’information se passe de bouche à oreille. Le sentier est facile et fait approximativement 3km jusqu’au bord du Fleuve. On débute le tout dans une forêt boréale sous un sol boueux (sentier inondé à cause des pluies). Il faut souvent faire son propre chemin en bordure du sentier dans les arbustes car la route est impraticable. À mi-chemin, on se trouve à une intersection en Y. À gauche, on poursuit le sentier en direction du Fleuve Saint-Laurent et à droite, on peut escalader une montagne.

J’ai commencé par escalader la montagne voulant à tout prix voir les environs. Le sentier est facile et on arrive facilement aux parois rocheuses de la montagne. Une corde est installée afin d’aider les gens à grimper la montagne. Il faut quand même faire attention car c’est très glissant. Ce qui nous attend au bout en vaut la peine ! Une vue 360 degré des environs. On aperçoit Port-Cartier au loin, le Fleuve Saint-Laurent et la Plage de Gallix au loin. C’est une belle découverte et je vous conseille fortement de prendre une petite pause pour admirer la vue.

Une fois terminé je suis revenus à l’intersection en Y. J’ai poursuivis le sentier principal jusqu’au bord de l’eau passant difficilement par un chemin couvert d’eau et de boue. Je suis passé nombreuses fois en dehors des sentiers et fait moi-même mon propre chemin en ayant toujours en garde à vue le sentier principal. Après avoir passé dans une forêt de pins et dans un environnement alpin, je me suis retrouvé dans un tout autre univers… Je suis tombé dans une petite forêt de bouleaux, laissant une ambiance un peu macabre (l’Halloween approchait dangereusement). C’était intriguant et épeurant à la fois. Cela m’a pris 40 minutes de l’intersection pour me rendre au bout du sentier menant à un gros cap de roche. C’était magnifique et reposant comme endroit. J’étais seule et je pouvais profiter pleinement de la beauté des lieux.

J’ai pris quelques minutes pour m’assoir sur le cap de roche, seule à contempler l’horizon. J’ai respiré l’air marin et rechargé mes batteries pour le retour. Je suis revenu sur mes pas, bien heureuse d’avoir découvert ce petit bijou non loin de chez moi. Je recommande à tous ce petit sentier. Il est facile, bien accessible (une fois que l’on ait trouvé le début du sentier) et offre de beaux panoramas.

Photos Randonnée sur le Chemin Marie 

 

Je me suis promis d’y revenir en raquette !

Publicités