Étant nouvellement arrivé dans la région de la Côte-Nord, j’ai sondé les gens du coin afin de dénicher des endroits hors du communs. Ayant d’un avant-midi de libre, je me suis rendu au Sentier de la Nature à Sept-Îles.

Pour s’y rendre, il faut emprunter la route 138 et tourner en direction Sud sur la rue des Chanterelles (Il y a une station Irving à l’intersection). Il faut poursuivre son chemin jusqu’à la rue des Marguerites-Blanches et tourner à gauche. Au bout de cette rue (à gauche), on retrouve un petit stationnement aménagé qui marque le début (ou la fin) du sentier.

Celui-ci relie le secteur Ferland de Sept-Îles et le Parc Aylmer-Wittom. C’est en fait une piste cyclable de 3,5 kilomètres longeant en partie la baie de Sept-Îles, des marais salées et dans lequel on traverse une petite forêt d’épinettes. J’ai commencé par me rendre à la tour d’observation donnant une magnifique vue de la baie.

La partie la plus intéressante s’est fait sur le chemin. J’y aie découvert plus d’une centaine de sculptures métalliques, crées de rebuts de métal recyclés et représentant divers animaux ou personnages. Cette place est à quelques mètres de distance du stationnement et ce, dans la cour arrière de Jean-Pier Synnott, passionné de sculpture d’acier.

Je ne vous en dit pas plus, à vous de découvrir cet endroit ! Voyez quelques photos

Publicités