Ayant plus ou moins bien dormis, il était 06h00 lorsque je me suis réveillée. J’ai mis du linge chaud et j’ai pris place sur la terrasse pour observer la beauté du Fjord le temps que les gars se réveillent. J’étais tout simplement bien dans cet environnement paisible et silencieux. Aucune presse, c’était ca les Vacances ! Jean-François, le Capitaine, est venu me rejoindre et nous avons discuté de tout et de rien dans une belle ambiance.

Jean-François est un chic type. Travaillant dans le coin de Granby comme élagueur, ce gars la est tout simplement un grand amoureux de la nature. Je dois avouer que ses connaissances de la flore et de la faune des environs ma vraiment étonnée. Je dois dire que je buvais ses paroles, j’aimais bien en apprendre sur les nombreux sujets qu’on avait. Bien qu’il aime faire de la randonnée/camping  en été et de la raquette en hiver, il est aussi adepte de course et d’entraînement. D’ailleurs au moment ou j’écris cela, il devrait déjà avoir accomplis nombreuses courses, demi-marathon ou marathon si ce n’est pas un ironman (hihihihi). Vraiment ce gars la m’étonne ! Il a la passion en lui !

10377611_10204537584896883_865957344381974113_n

Quelques minutes après avoir apprécié ses moments avec le Capitaine, GiJo et Gilligan se sont réveillés et sont venu nous rejoindre. On a tranquillement préparé nos déjeuners. Toast, Gruau une matinée très relax et comme je les aime. Pas de problème de réchaud ce matin là !!! Sachant que la 2e journée était la plus longue en terme de distance (16km), on se devait de quitter relativement tôt pour notre deuxième nuit au Refuge …

08h30, tous étaient prêt ! Nous avons pris le chemin en direction du point de vue Saint-Louis. Pendant 1,2km nous avons grimpé en forêt, les sacs moins lourd (sans bière….) aidaient beaucoup à la cause. On avait une bonne vitesse de marche, je leadais lors de cette partie de randonnée et je ne voulais pas presser la gang non plus. Afin de se ravitailler en eau nous avons arrêter près d’une mini chute pour remplir nos gourdes. En fait, depuis nombreuses semaines, la température au Saguenay était parfaite. Il n’y avait eue aucune pluie depuis et malheureusement cela à assèché les rivières que l’on croisait en chemin. Nous avons donc pas pris de chance avec une des seules source d’eau trouvé en chemin.

Nous avons donc marché au haut du Cap Ste-Marguerite ou l’on avait quelques petits points de vue sur le Fjord. Nous avons traversé des lignes à hautes tensions ou la vue était tout simplement magnifique. Je dois avouer aussi que c’était impressionnant d’être au bas de ces nombreuses tours géantes. Nous avons poursuivis en forêt passant devant l’abris à trois murs des Cèdres et aux limites de l’Anse à Pierrot, avons quitté les limites du Parc National du Fjord du Saguenay pour être sur des terres privées. Avec l’accord du propriétaire des lieux et du parc, les randonneurs peuvent poursuivre le sentier traversant des champs, petites routes de terres et finissant à un chemin asphalté. Le soleil était très fort et il faisait très chaud lorsque l’on marchait dans les champs. Cela me rappellait énormément mon voyage au sud du Laos.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je dois avouer que la partie hors sentier était… comment dire… intense ! D’une part, il fallait faire environs 3km sur un chemin de route, traversant l’Anse de Roche et un village situé tout près. La chaleur qui émanait du sol était inssuportable et il fallait souvent arrêter et se trouver des arbres pour y trouver de l’ombre. C’était dur sur les genoux, les chevilles et au moral. Une expérience intéressante je dois dire car elle nous donnait du fil à retordre certains moments.

Disons que chacun de nous avaient hâte d’arriver au Refuge de l’Anse Creuse. Marchant ses 3km de route non pas plate mais en montée (qui n’en finissait plus), cela nous à pris environs 1 heure et demi pour accomplir les 3km. Je me souviens du moment ou Jean-François avait pris les devants et que je l’endendais  »sacrer » en car la montée ne finissait plus. Sachant qu’ils ne nous en restait plus beaucoup, nous avons abouttis finalement au stationnement (par la route Saint-Joseph) qui délimite les limites du Parc. Nos avons pris quelques temps de repos en forêt. La fatigue se faisait aller et chaque mètres nous donnait l’impression de faire un kilomètre.

Nous sommes arrivés au Refuge de l’Anse Creuse à 14h00 avec près de 6 heures de randonnée. Nous étions épuisés et chacun est aller se reposer à leur façon. Gilligan et GiJo ont été se reposer les genoux et faire un petit somme. J’ai décidé d’aller prendre quelques photos des lieux et  de me saucer les pieds. Le Capitaine est venu me rejoindre et nous avons profité du Fjord en s’y baignant. L’eau était juste TROP BONNE !!! Que de mérite pour cette belle journée et l’une des plus longues sur les quatres. Je me suis particulièrement amusée à sauter dans l’eau à partir d’un petit cap de roches.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après cette courte baignade, je suis retournée au Refuge pour me changer et me reposer sur la terasse qui offrait encore une très belle vue du Fjord. L’après-midi était bien tranquille. Nos deux autres compagnons se sont réveillés et nous sommes retourné à l’eau pour s’y rebaigner. Au moment ou nous sommes revenus au refuge, vers les 18h00, un groupe de 3 jeunes en packsac sont arrivés. Ils y sont arrêtés et nous ont dit qu’ils étaient censé dormir à l’abri 3 murs des Cèdres mais qu’ils ont préféré continuer leur chemin jusqu’au Refuge. Ayant de la place encore au refuge, nous les avons accepté mais j’ai trouvé les jeunes peut social. Il n’y avait aucune chimie avec nous et ils n’étaient pas très bavard. Au début, je ne savais pas trop comment réagir avec eux. Sachant qu’ils n’avaient pas payé leur droit pour dormir au refuge, je trouvais cela un peu plate. Peu importe, ils se sont baigné et on fait leur trucs alors que nous étions en train de jaser sur la terrasse et de déconner comme à l’habitude.

19h00, un jeune homme rentre au Refuge avec son sac à dos. Je pensait au début qu’il était avec les autres jeunes hommes mais en fait il tait seul. Il est partis le matin même de Baie Ste-Marguerite et à fait tout le trajet jusqu’au refuge pour y dormir. Il avait réservé une place au Refuge donc il s’est installé tout près de ma chambre. Il ne restait donc qu’une chambre à deux lits pour les 3 autres jeunes (sauf si nous avions d’autres invités). Finalement, nous nous sommes fait ami avec Simon, jeune français venant de Caen (si je me souviens bien) que je surnomme  »Le Poulin ». D’ailleurs je lui fait un petit Coucou ! Nous avons donc soupé sur la terasse et sortis Jack&Daniel ainsi que Stinger pour finir la soirée en beauté ! Dans mon cas, un mini shooter faisait l’affaire … Ouff ! Le Capitaine, Gilligan, GiJo, Le Poulin et moi avions une belle chimie de groupe. Nous avions fait la moitié de notre longue randonnée !

10h00 nous nous sommes tous couchés et nos 3 autres jeunes se sont partagé une chambre à 3 pour la nuit. Ils n’ont pas été très sociable en fait…

Pour voir la suite…. Cliquez sur Randonnée sur le Sentier du Fjord Jour 3.

Pour voir les photos des 4 jours en randonnée, cliquez sur Photo Album Voyage au Québec Jour 7-8-9-10, Fjord du Saguenay.

 

Publicités