Après avoir passé une semaine dans la Région du Bas Saint-Laurent, j’ai poursuivis mes vacances avec mon sac à dos au Saguenay Lac Saint-Jean. Étant chez ma grand-mère pour la nuit, je me suis réveillée très tôt pour me rendre au Quai de Rivière-du-Loup afin d’y prendre le Traversier jusqu’à Saint-Siméon.

Il faisait très beau ce matin la et je suis arrivée dans les premiers pour la file d’attente. Il y avait énormément de monde en moto. J’ai discuté avec quelques uns et rencontré Pierre, un homme très sympathique qui habite Mirabel. 08h00, le bateau commençait à faire l’embarcation des voitures. Prenant place dans le bateau, j’ai décidé de me prendre un petit déjeuner en compagnie de Pierre. Nous avons eue de très belles discutions et j’ai appris énormément de chose sur cet homme qui à traversé beaucoup d’étape dans sa vie. Il était accompagné de son frère et sa conjointe en moto aussi. Le bateau naviguait sur le Fleuve en même temps. C’était un moment bien plaisant ! Après le petit déjeuner, j’ai payé mes frais de transport. Sincèrement, c’est le truc qui m’a couté le plus cher de mon voyage, 61$ pour une traverse de une heure ! Lorsqu’il le faut, il le faut… Prenant le temps pour marcher sur le bateau, prendre des photos de l’île aux Lièvres, discuter avec les gens autour, le début de mon aventure au Saguenay était parfaitement bien entamée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Après avoir contourné l’île aux Lièvres, on pouvait voir Saint- Siméon au loin. C’était encore une journée parfaite. Aucune journée maussade ou pluvieuse depuis mes vacances…la chance quoi ! Le bateau est arrivé au port après une heure de voyagement, je suis retourné à ma voiture tout en jasant avec Pierre de mes futurs projets de voyage. nous nous sommes échangés nos email pour garder contact, il m’a montré sa belle monture (moto) et présenté son frère. Nous nous sommes dit au revoir et promis de rester en contact… D’ailleurs je le salue présentement.

Ce que j’adore de mes voyages est de rencontrer des gens et de discuter avec eux. Ils me donne l’opportunité de grandir personnellement, d’apprendre sur la vie, de découvrir des destinations encore inconnues qu’ils ont visités ou d’ou ils sont originaires. C’est vraiment quelque chose que j’aime en particulier. Avant cette traverse, mon voyage s’est résumé à être solitaire. Cela m’a fait grandement du bien de voir et parler avec ses gens ce matin la. Bon… dans la voiture, je m’installe et lorsque le bateau à accosté, je suis partie en direction de Tadoussac par la 138. Le paysage était à couper le souffle dans le Village de Saint-Siméon.

Ne voulant pas tarder, j’ai continué la route pour près d’une heure. Je n’étais pas la seule à faire le même trajet pour prendre le traversier de Baie Ste-Catherine. Arrivé dans la file d’attente, j’ai pris quelques clichés de Tadoussac au loin.

La traverse n’était pas longue, quelques minutes à peine et je suis arrivée dans le Village de Tadoussac. J’ai donc pris le temps de voir ce beau coin et d’arrêter au centre d’information. J’ai simplement pris une carte du village et je suis retourné sur mes pas pour me rendre à l’Auberge Jeunesse de Tadoussac situé tout juste au début du village. L’auberge a des dortoirs mixes de 2 à 7 lits, deux chambres familiales, 2 chambres privées avec une salle de bain et un Camping Sauvage d’environs 40 sites. À l’intérieur, il y a une buanderie, une salle a manger, cuisine, etc etc. J’ai donc, stationné mon véhicule et j’ai été voir à l’intérieur pour confirmer ma réservation avant de me diriger à la Ferme 5 Étoiles pour mon service de Navette.

 

En fait, je devais coucher à l’auberge que le Mercredi soir après avoir fait 4 jours et 3 nuits sur le Sentier du Fjord au Parc National du Fjord du Saguenay. Ayant confirmé le tout, j’ai alors discuté de mes prochains plans au gars de l’accueil.  Je me souviens de sa réaction lorsque je lui ait dit que j’avais le service de navette avec la ferme 5 étoile pour me rendre au Centre de Découverte et de Services Le Béluga…

Il m’a alors regardé en disant qu’il offrait aussi ce service pour 20$ (au lieu de 70$ avec la ferme 5 étoiles). C’était une offre bien intéressante surtout que je pouvais laisser ma voiture dans le stationnement entre temps et que je serais accompagné de 3 autres personnes (40$ si j’étais seule). J’ai donc, conclu le marché, payé et attendu le service de Navette pour 13h00. La voiture stationnée, j’ai fait mon packsac pour les prochains jours…

DSCN2232

Il n’était que 11h30 à mon arrivée, j’ai donc visité les lieux, pris du soleil sur la terrasse de l’auberge, discuté avec quelques personnes sur les lieux. J’ai alors rencontré une jeune française en vacance au Québec pour un mois. Celle-ci habitait la France à Paris pour ses études Universitaire en Biodiversité Marine (quelque chose du genre au fait…) Elle faisait son voyage sur le pouce et devait se rendre dans le coin de Chicoutimi. Nous avons discuté jusqu’aux environs de 12h15.

Je me suis donc installé confortablement sur un banc et en tournant ma tête d’un côté, j’ai alors aperçu trois gars …un peu… plus vieux que moi (voyez les gars… je vous fait rajeunir….pas merveilleux ça?), packsac au dos, bâtons de marche dans les mains et  »full équip » (quand je vous dit full équip, je voyais que des immenses sac à dos… vous comprendrez le pourquoi bientôt). J’ai donc conclu que je serais bel et bien avec eux pour le transport et surement la randonnée (hé merde … hahahaha). Nous avons fait connaissance tranquillement.

Notre Navette est arrivée et nous avons pris le chemin en direction du Secteur de la Baie Ste-Marguerite. Cela nous a pris que 45 minutes avant de s’y rendre. À la petite guérite située à l’entrée, nous avons payé nos droits d’accès et avons finalisé le tout à l’accueil. C’était un bel endroit… Sachant que je ne serais pas seule pour le long su Sentier, j’ai donc offert aux gars de les accompagner (hihihihihi) Ils étaient fort bien sympathiques.

Ayant que 3,4 km à marcher avant le premier Refuge, nous avons marché tranquillement sur un sentier bien entretenu et bourré de gens. C’était relativement facile, on pouvait y voir quelques panneaux d’information historique en chemin. Après 2,5km nous nous avons passé devant le Camping La Pointe du Moulin. Il y avait nombreuses personnes sur le site. Ne voulant pas s’y attarder, on a continuer encore 0,5km jusqu’à La Halte du Béluga. Il y avait plusieurs personnes pour participer à l’observation des Bélugas dans le Fjord. Une employée était sur les lieux pour répondre aux questions des gens et aussi faire un topo de ses animaux en voie d’extinction. Quelques minutes à contempler la vue, nous sommes repartis pour le Refuge.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le refuge de L’Anse de la Barge est l’un de mes coups de cœur, il est très bien situé sur le bord de l’eau et offre une vue magnifique sur le fjord. Le bâtiment a 12 places au total. 3 Chambres contenant 2 lits chacun à gauche et à droite. C’était un endroit bien paisible. Nous sommes donc arrivé avant 16h00 et avons pris le temps de bien se reposer. D’ailleurs j’avais remarqué que les gars avaient de gros sac à dos au tout début…. (je me disais que peut-être je n’étais pas aussi bien préparée qu’eux pour les prochains jours) mais non… en fait, ils ont transporté avec eux des paquets de cannette de bière ! Ca annonçait le tout pour une belle aventure.

Ayant mis mes pantalons bollywood, une camisole, j’ai décidé de faire le tout des lieux pour y prendre quelques clichés. Le temps était parfait et je ne pouvais demander mieux. Les gars sont venus me rejoindre et ils se sont baigné dans l’eau froide du Fjord du Saguenay. Ahhhh les courageux… pour ma part, les pieds mouillés était suffisant ! J’ai pris quelques photos des boys en train de jouer comme des enfants dans l’eau et déjà dans ma tête je savais que j’allais avoir que du bon temps. Cela aurait été bien différent étant seule (je vais le répéter souvent je crois…)

Après notre petite escapade dans l’eau, on s’est installé confortablement sur la terrasse nous offrant une très belle vue des environs. Profitant du soleil chaud, je buvais une bonne bière offerte par la maison. Cela ma aussi permis d’en apprendre un peu sur chacun et de leur donner un surnom. Stéphane alias GiJo, Bruno alias Gilligan (je cherche encore un surnom plus approprié….), Jean-François alias le Capitaine. C’était trois bon jacks approchant et étant dans la 40enne qui se connaissait depuis leur enfance et qui ensemble formait un tout. Chacun se complétait et formait une belle équipe. C’était vraiment beau à les voir aller ensemble, se faire des jokes et des niaiseries… Ça n’a pas pris tant de temps avant que tous se déniaise.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il était presque temps de préparer le souper. Les gars avaient préparé un souper spaghetti sauce à la viande et jambon (c’est quand même lourd de trainer tout ca aussi !) Participant au souper, j’ai aidé les boys à chauffer la sauce avec mon propre brûleur pendant qu’à eux 3  »gossait »  »patentait » leur brûleur pour chauffer les pâtes. Ce qui était drôle en fait était de voir 3 gars autour d’une table, regardant un brûleur fonctionner à 50%, d’essayer de trouver la solution et de mettre finalement le feu sur la table et sur le brûleur car le liquide coulait un peu. Bon, je dois avouer je serais pas mieux mais … après avoir enrobé le bruleur d’une serviette mouillée pour éteindre le feu, ils l’ont emporté avec honneur trouvant la pièce manquante pour faire passer l’oxygène au mélange.

 

Enfin le souper prêt, on a savouré nos derniers moments de la journée avec un beau soleil couchant. Comme Bruno disait si bien :  »On est tu bin en vacances !?! Bien qu’il ne restait plus de bière, les boys ont quand même pensé à amener leurs amis Jack&Daniel ainsi que Stinger. Célébrant leur première journée d’aventure sur le Sentier du Fjord, les boys en ont profité pleinement ! Cheers !!!

10569010_10204537519655252_7068245108683353581_n

C’était vraiment drôle ! Nous avons discuté, profité du moment présent et attendus que les étoiles apparaissent enfin pour les observer. Nous avons eu un magnifique  ciel étoilé ! On pouvait aussi apercevoir les points lumineux des feux de signalisation de l’île Saint-Louis ainsi que des feux de bois des sites de camping à l’Anse au Cheval. Après quelques minutes passé à contempler le ciel, j’ai décidé de me coucher et de prendre des forces pour le lendemain, journée la plus longue du Sentier. 22h00 tous étaient couchés, sauf notre rongeur qui n’arrêtait pas de courir d’un bord et de l’autre sous le refuge et ce, jusqu’aux petites heures du matin.

Pour voir la suite…. Cliquez sur Randonnée sentier du Fjord Jour 2.

Pour voir les photos des 4 jours en randonnée, cliquez sur Photo Album Voyage au Québec Jour 7-8-9-10, Fjord du Saguenay.

Publicités