Le Jeudi 31 Juillet 2014, je décide tout bonnement à 20h00, que je passerais la journée au Vermont à faire le Mount Mansfield en randonnée. Je crois qu’une bulle m’est passé au cerveau tout simplement mais ayant rien de prévu le 01 Août, je me suis dit pourquoi ne pas retrouver les belles montagnes vertes.

Prenant mon temps, j’ai quitté la maison vers les 07h00 pour me diriger dans le coin de Stowe. En fait, ayant déjà passé pas la à plusieurs reprises en moto, je savais facilement me déplacer dans les environs. Passant les douanes, prenant la 89, tournant vers St-Albans ou je me suis directement dirigé vers la 108 qui amène directement à Smuggler’s notch. Que dire des routes ! Oufff c’est dans ses moments la que l’envie de m’acheter une moto se fait sentir. Les routes sont tellement belles, le paysage l’est tout autant et c’est super intéressant de passer au travers de petits villages typiquement américains (drapeaux, constructions, églises, etc) J’étais juste contente d’être la !

Arrivée à Smuggler’s Notch de nombreux souvenirs de balades en moto me viennent en tête. J’ai adoré cette route, sinueuse, cachée par les arbres et au pied des falaises de montagnes. C’était juste bizarre de le faire en voiture …. Je me suis stationné en bordure du chemin tout juste devant l’entrée menant au Long Trail.  09h40 je débute la rando !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En fait, le sentier est relativement facile. La montée se fait gérénarelement en forêt et est agréable tout au long. Le sentier grimpe constamment mais pas aussi intense que la Hell Brook Trail. Il n’y a aucun besoin technique pour faire cela. On marche dès les début à côté d’une source d’eau et on peut aussi apercevoir la végétation qui change graduellement. Dans mon cas, j’ai vraiment aimé cette balade. Il m’arrivait même parfois de penser que je pourrais la faire à la course un de ses 4 ! Rendu au Refuge Taft Lodge (ou je ne m’y suis pas vraiment attardé) on peut prendre le temps de s’arrêter et manger un peu. On peut aussi emprunter deux chemins pour aller au sommet the Chin soit via Profanity à gauche ou continuer sur Long Trail. Bien entendu, j’ai continué sur Long Trail. J’ai rattrapé quelques personnes en chemin, je n’étais pas la seule !

À près de 1km, on se retrouve à une intersection au col du sommet de la pomme d’Adams (Adams Apple) et The Chin. Ayant que 0,1miles à faire, j’ai grimpé l’Adams Apple pour arriver à son sommet. Une magnifique vue des environs y était malgré les quelques nuages au sommet de Mansfield. Je suis retourné par le même chemin pour reprendre le Long Trail.

À partir de la, on commence à avoir du fun ! On a le droit à quelques passages délicats ou l’on doit grimper de gros rochers. Il faut surtout prendre son temps et aussi contempler les vues qui s’offrent à nous. Je laissais d’ailleurs passer les gens qui y descendait. Il fallait monter en file indienne.  J’ai vraiment aimé ce passage, cela me faisait vivre à la Spider Man.

Arrivée au Sommet, 11h50, je suis tout trempe, la température était fraiche (beaucoup de vent et peu de soleil). J’ai donc enfilé mon chandail long en laine de Mérinos (je ne peu plus m’en passer) et j’ai pris une petite collation sur un bout de roche loin des nombreux touristes en gougounes qui étaient déjà au sommet. En fait, la plupart des gens utilisent la route de péage pour se rendre au stationnement du Sommet The Nose. Ils marchent ensuite 2km sur la crête pour se rendre au sommet The Chin. Je comprenais donc pourquoi certains n’étaient aucunement équipés et pourquoi je n’avais pas rattrapé autant de gens sur mon chemin (Long Trail). Le Sentier de Long Trail n’a duré que 2h00 avec 7,4km en plus de l’Adams Apple. J’ai toujours gardé le rythme et sincèrement c’est une très belle rando pour tous. Au sommet de Mansfield que dire de plus sur la vue que j’avais….

Après ma petite collation, j’ai continué sur la crête (Tundra Trail) pour aller au sommet The Nose. On fait environs 2km sans trop de difficulté. Beaucoup de gens y étaient et faisaient l’allez-retour. Ca me donnait des envies d’y aller en famille avec les enfants un jour…. Ce sentier est en fait unique au Vermont, il se trouve entièrement dans une zone de végétation arctique-alpine. Avec quelques éclaircies, je trouvais se lieu magique.

À peine une heure pour se rendre à The Nose (aux antennes), j’ai décidé de prendre quelques clichés des lieux et de repartir par le même chemin. J’ai eue l’occasion de croiser plusieurs Québécois sur cette route. En fait, je n’avais pas tant l’intérêt d’être autour de nombreux visiteurs et de faire des petits brins de jasette, je suis sauvage moi ! J’ai quand même discuté avec une famille de Boston au sommet The Nose ou ils ont accepté de me prendre en photo.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Me voila sur le chemin du retour après 3 heures seulement. J’ai refait la Tundra Trail pour revenir sur mes pas avec un pas plus rapide, je sentais mon cardio travailler. D’ailleurs, petite parenthèse, j’ai aperçus plusieurs coureur sur cette trail. Éventuellement, ca serait quelque chose à faire ! De retour sur The Chin, j’ai pris une autre belle photo de cette ascension avant de retourner au stationnement.

Pour descendre, cela était plus que facile. Je n’ai même pas vu le temps passer. 14h30, j’étais à ma voiture regardant quels autres sentiers je pouvais faire. 5heures totales pour faire cela, j’étais vraiment contente de ma journée. Ayant quelques temps devant moi, je me suis dit,  »Pourquoi ne pas visiter Burlington » ! Je me suis changé dans la voiture (je ne sentais pas trop bonne en fait hihihihi) et Hop toute fraiche on repars ! J’ai repris la 108 en direction de la 89 ou j’ai passé par la 100. C’était une route familière pour moi et en fait, je ne pouvais pas passer tout droit devant le Ben and Jerry’s

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ayant fait la visite Guidé de 30minutes (4$ seulement), j’ai trouvé cela super intéressant. On débute avec un mini film de 10minutes expliquant l’histoire de ses deux hommes qui ont décidé de partir leur compagnie. On a poursuivis notre visite dans les lieux ou ils confectionne la crème glacée pour ensuite goûter à un échantillon. Je dois avouer que je voulais me prendre un gros cornet mais le simple échantillon m’avais bourré ! Dommage, je voulais essayer d’autres sortes mais je savais que j’allais manger en ville.
J’ai donc repris mon chemin vers Burlington ou j’ai passé au travers de la ville et me suis stationné non loin de la Main, Street. En passant, j’ai aperçu qu’il y avait un mini festival. Je me suis mise de la partie à pied. En fait, j’étais en plein dans le Festival of Fools. Il y avait plusieurs spectacles, shows, amuseurs de rues. J’ai marché le long de la rue contemplant le tout. Je donc arrêté au Schuffer, petit resto bar ou la Sangria était en spéciale. Vous comprendrez ensuite ce que j’ai fait le temps de manger mon repas et d’assister au Spectacle tout juste en face de moi.

 

20h00, je décide de partir vers la maison. Ayant eue une excellente journée, je ne pouvais avoir mieux. Je me promet de retourner voir les Green Mountains d’ici peu.

Publicités