Le 04 Juillet 2014, j’ai décidé de reporter ma randonnée dans les États-Unis pour aller visiter un Parc Régional de la Région de Lanaudière.  11h00, équipement prêt, je me lance à l’aventure. Je quitte Montréal pour rendre vers Joliette ou je poursuis ma route vers Saint-Zénon. À moins de deux heures de route, on peut s’y rendre aisément par la 131.

Le Parc Régional des Sept-Chutes est situé dans un magnifique secteur où l’on retrouve de petits sommets montagneux qui côtoient les lacs et vallées de la région. En fait, de ce que j’ai appris, le mot Sept-Chutes désigne un secteur de la Rivière Noire qui s’étend pour près de 18km et où l’on retrouve 7 chutes. Le parc comprends donc la 7e chute  »Voile de la mariée qui est située au tout début des sentiers du Parc. Le site offre plusieurs sentiers de marche ou l’on peut avoir des points de vue à couper le souffle.

Arrivée dans le stationnement, j’ai préparé mon sac à dos et je me suis alors inscrite au Poste d’accueil. Il y a des frais de 6$ tout simplement. On nous donne une carte très détaillée des sentiers et des points de vue. J’ai donc commencé à 13h00 par le Sentier le Voile de la mariée (2km) qui mène tranquillement au lac Guy.  On peut apercevoir la Chute Voile de la Mariée…

Rendu à l’intersection du Lac Guy, on peut décider de grimper vers le sentier Mont Brassard (6,7km) qui mène aux Belvédères ou se diriger vers le Lac Rémi. J’ai donc décidé d’aller faire le Sentier du Mont Brassard. Le sentier est relativement facile, on grimpe sur des parois rocheuses et nous sommes très peu en forêt. Arrivée au premier point de vue, Le Pic, la vue est à couper le souffle ! Wow … c’était très jolie, on pouvait apercevoir la route 131 et les montagnes à l’horizon. J’y suis restée quelques minutes pour contempler la vue et profiter du soleil…

Continuant la route, toujours sur les caps rocheux, on parcourt très peu de mètres avant d’arriver à l’autre point de vue Le Biseau  ou l’on voit le petit Lac Guy et le Mont Brassard. On continue ensuite moins de 200m pour aller au 3e point de vue, Pins Rouges. En fait, je ne l’ai pas tant trouvé intéressant. On pouvait observer les montagnes au loin et le poste d’accueil du Parc. Toujours aussi facile comme randonnée, on marche dans le secteur du fer à cheval.  On passe On passe en forêt, passant par un intersection pour le raccourcis (je ne le recommande pas vous comprendrez pourquoi) et on arrive enfin au Paysage Nordique. Un autre super point de vue !

Ayant pris une petite pause pour dîner, je ne me suis pas tant attarder à m’installer confortablement. Il y avait beaucoup de petites mouches autour de moi et s’en était fatiguant. (Attendez de voir la suite au Mont Barrière…..) Passant dans la promenade de la falaise on peut voir quelques points de vue nous faisant voir le Lac Rémi sur le long. J’ai d’ailleurs rencontré une famille au point de vue Balcon du Nord. Le retour s’est fait plus en forêt et je me suis retrouvé à l’intersection pour me diriger sur le Sentier du Lac Rémi (4,9km). Ce sentier est pratiquement en forêt et j’ai rencontré de nouveaux amis, les moustiques ! Je ne me suis pas tant attarder aux petits points de vue, abordant le Lac car je me faisais piquer par moment. S’en était fatiguant. J’ai quand même apprécié la belle vue que j’avais du Lac Rémi.

Après cette courte marche, je suis allé voir les sites de camping. En fait, il y a 4 sites où l’on peut camper. Le Site 1 est le plus proche du Lac et les 3 autres sont plus au Nord. Les sites sont très récents et je suis certaines qu’ils en valent la peine. Les sites 3 et 4 sont situés tout près l’un de l’autre, idéal si vous êtes plusieurs. Table à Pique-Nique et endroits aménagés pour faire du feu y est.

Retournant sur mon chemin, j’ai décidé de poursuivre avec la randonnée du Mont Barrière. Oh lala qu’elle expérience ! En forêt, dans des zones marécageuses, on monte tranquillement la montagne avec plus de 10 moustiques étampés sur chaque mollet. Une partie de plaisir !!!! En fait, vraiment pas… Mais qu’elle idée de faire ce sentier. Pendant 1 heure, je me faisais non pas énerver mais bien GOSSER par ses foutu moustiques. Ok, je n’ai pas pris autant de photo, je ne pouvais m’arrêter car j’avais un troupeau de moustique à mes trousses … Mais lorsque j’ai révisé mes photos de cette partie de plaisir, cela m’a donné ceci… vous comprendrez le calvaire que je vivais …

Pas grand-chose d’intéressant, que du bois et des foutu moustique. Ayant passé le Mont Barrière sur le fly, j’ai vu qu’un point de vue ressemblant à celui du Pic ou on y avait tout juste installé une table a Pique-Nique. BELLE PLACE POUR SERVIRE UN FESTIN AUX MOUSTIQUES OUAIS ! Une photo et hop on court pour affronter nos ennemis. En continuant, on arrive à l’intersection pour le Sentier Michel Sokolyk. Moins de moustiques (soupir…) on s’y lance ! Un peu mieux que le dernier sentier, on grimpe un tout petit peu pour avoir deux points de vue…. mais quel point de vue … Bon bref, tannée de me faire souffrir, je courrais presque pour finir ce sentier. J’arrive donc au Point de rencontre du tout début au Lac Guy. Je me suis permise de m’étendre sur le bord de l’eau et de contempler la vue tout en profitant des derniers rayons de soleil de la journée.

 

Ne m’étant pas attardé trop longtemps et ne sachant pas à quelle heure le Parc Régional fermait, j’ai repris le sentier Voile de la Mariée. Au Poste d’accueil, j’ai discuté avec la femme qui y travaillait concernant mes nouveaux amis les moustiques. Après avoir signé le registre de sortie, je me suis dirigé tranquillement dans la voiture me remémorant la journée.  Bref, ce fut agréable et je recommande aux gens d’y aller. Peut-être dans un temps ou les mouches et moustiques sont moins voraces.

Pour voir les photos de mon aventure au Parc Régional des Sept-Chutes

 

Publicités