07 Janvier 2014

Je me suis levée très tôt ce matin la. Non pas par des chants de coq (une chance!) J’ai eue le plaisir de me doucher sous l’eau chaude… une bonne douche après quelques semaines à se laver au Baby Wipes. Disons que ca ma fait du bien. On a déjeuner en gang avant de mettre nos équipements dans la mini-van. C’était un fait une journée de voyagement en direction de la province de Savannaketh.

Vers les 13h00 nous avons mangé dans un quartier reconnus pour ses salades de papayes et ses poulets grillés. Nous nous sommes installés è un petit restaurant ou je n’ai jamais mangé autant épicé de ma vie ! Ok ok, c’est vrai qu’en Asie, il mange épicé .. MAIS À CE POINT LA ! Nous avons demandé des repas peu épicé et rien qu’à voir la couleur rouge dans les plats me donnait des picotements dans la bouche. Imaginez leur vrai repas…. Donc, nous avons eue une salade de papaye sans épices, une moyenne et épicé. Devinez laquelle j’ai mangé … ÉPICÉ VOYONS ! J’ai regretté quelques secondes après la première bouchée. J’en pleurais mais … j’ai eue du fun !

Certains du groupe ont décidé de prendre un chemin différent car la randonnée que l’on allait faire serait la plus difficile et la moins reposante de tout le voyage. Donc afin de les aider pour la logistique des bus et auberge à Paksé qu’ils séjourneraient le temps de nous revoir, nous avons aussi visité la rue, bondée de marchés, restaurants. Je dois avouer que notre Guide Delphine à vraiment bien gérer la situation et pour cela, je lui lève mon Chapeau !

Après que nos compagnons soient partis en bus, nous avons repris le mini-van pour le prochain Home Stay au village de Dong Meuang. La route était belle en chemin. Nous avons observé des gens travaillant dans certaines rizières et les villages beaucoup plus dynamiques et riches qu’au Nord. Arrivé au Village vers la fin d’après-midi, nous nous sommes installés dans une grande salle commune ou plusieurs petits lits étaient cordés.

P1060809

Nous avons déposé nos sac à dos et avons visité les environs du village (forêt des singes ou on a aperçu que deux singes… oula !) Après cette courte visite nous nous sommes séparés pour faire ce que bon nous voulions. Je suis donc restée près de une heure à contempler le coucher de soleil assise dans une rizière sèche. Ce moment à été un moment marquant de tout mon Voyage. J’ai pleurée, et  réalisé qu’à ce moment même, j’étais à l’autre bout de chez moi, loin de mes proches, dans un milieu inconnu ou personne ne comprenait mon langage. J’étais bien. Vraiment bien. Je ne voulais pas revenir chez moi. C’est à ce moment même que le goût de voyager à pris encore plus d’ampleur. Rien qu’à y penser en ce moment me donne le goût d’être au même endroit, à contempler le paysage encore et encore.

Je ne voulais aucunement quitté les lieux mais le soleil étant disparu, je me suis rabattue dans le village de Dong Meuang. J’étais seule et ne savais pas ou était les autres. J’ai aimé cette tranquillité. Bien que j’aimais aussi les autres randonneurs, j’ai confirmé mes attentes quant à mes types de voyage.  J’aime voyager seule.
Le souper étant à 19h00, j’ai pris quand même un peu de temps devant moi pour marcher en bordure de la route pour y observer une panoplie de singes… ah ils sont la finalement ! Ayant aussi passé dans le site du temple du village, j’ai pu voir les moines manger et me regarder passer. C’était paisible. J’ai poursuivis mon chemin pour rejoindre le reste du groupe. Nous nous sommes assis, prenant une bière et discutant de tout et de rien. Selon moi, c’était l’un des meilleur repas préparé dans un Home Stay.  Cury avec des légumes, poisson, bol de légumes et ah oui…. riz collant ! Malgré cette boule collante à la main, le tout était délicieux. J’ai vraiment adoré et je n’ai pas hésité à manger le riz !

Ayant vécu quelque chose d’inhabituel, nous entendions au loin de la grosse musique au loin. Demandant aux gens par des signes, on nous a informé qu’il y avait un mariage Laos et que nous y étions invité ! Une chance unique pour voyageur d’assister à ce genre d’évènement. Nous voyons les femmes s’habiller d’un costume traditionnel et marcher vers la fête. C’était vraiment excitant de pouvoir assister à cela, il est rare que les voyageur de tomber dans un village pile le jour ou il y a un mariage. Nous nous sommes préparés pour la soirée et avons pris le chemin pour l’évènement.
En fait, je n’ai pas osé prendre trop de photo par respect. Mais ayant encore la mémoire bonne, je pourrais facilement décrire notre belle soirée. Le mariage se déroulait dans la cours d’une école secondaire. Il y avait un gros ‘Stage’ et plusieurs tables installés un peu partout (comme dans un vrai mariage finalement). Nous sommes entré directement en saluant les mariés et leur donnant quelques KIP à l’entrée.
 » En fait, un mariage traditionnel Laos se fait généralement au domicile de la famille de la mariée. La cérémonie de mariage a lieu peut être soit le matin ou l’après-midi. Dans le passé, il était toujours le matin que l’on croyait être le meilleur moment pour une célébration joyeuse, comme la cérémonie de mariage aura lieu, tandis que l’après-midi c’est considéré comme le temps pour les cérémonies tristes comme les crémations. Traditionnellement, la date du mariage doit être dans un bon jour dans le calendrier lunaire. Les parents de l’un ou l’autre consulte les anciens ou ex-moines supérieurs, qui ont une bonne connaissance des coutumes et traditions Lao afin de fixer la date du mariage.

 

Le mariage n’est pas censé avoir lieu dans les trois mois khao Phansa (carême bouddhique, fin juillet – fin octobre).  Le jour du mariage, la mariée est vêtue d’une sinh traditionnel laotien de soie (jupe Lao), et un chemisier de soie. Ses cheveux sont attachés d’une manière spéciale décoré avec de l’or. Cet ensemble est fini avec un collier en or, bracelets, boucles d’oreilles et une cloche. Notre mariée était très jolie en personne comparativement à la photo officielle du mariage. Elle avait l’air bête comme tout. Mais elle affichait un beau sourire lors de la soirée. Le marié obtient également un habillé blanc ou de crème avec une chemise de soie de couleur et un salong traditionnel de soie (une paire de pantalons baggy). Ils étaient très beau à voir ensemble. »
Notre soirée ne faisait que commencer et nous avons été invité à une grande table pour tous nous y accueillir. Des plats de vermicelles, viandes, légumes, soupes nous ont été bombardé de partout. Ayant tout juste mangé, on avait plus ou moins faim. Des proches parents des mariés sont venus nous saluer et nous souhaiter une bonne soirée. Ce n’était pas tout. D’autres personnes ont mis plus d’une dizaine de bouteille de bière entassée les unes par dessus les autres, ne laissant aucune place libre sur la table. Eau et Pepsi en plus, on était tous choyés !

P1060806

C’était très spécial comme soirée. Il y avait un animateur qui parlait sans cesse et je me souviens très bien qu’il nous a mentionné  »Phalang » plusieurs fois en soirée. Il y avait un orchestre de musique traditionnelle Laotienne. Voila que nous observons les gens se lever de leur chaise pour aller danser sur la piste de danse en face de la scène. Il est difficile d’expliquer comment ils danse mais je vais y arriver croyez moi.

Les hommes et les femmes dansent face à face, les femmes cote à cote d’un bord et les hommes de l’autre (cela ressemble à une énorme chenille). Ils font des petits pas vers la droite tout en se suivant les uns et les autres. Bon déjà la, c’est  »weird » mais lisez bien la suite … Bien que l’on soit face à un homme (ou une femme) aucun regard n’est porté à celui qui nous accompagne. Les hommes et les femmes se fuient du regard tout en bougeant les mains d’un sens et de l’autre. Je peux vous dire que nous les  »Phalangs » ont a eue du fun en masse !! De vrais bizarres sur la piste, au point de se faire chaque fois inviter par des Laotiens… Oh lala !!! On se déhanchaient, on riait aux éclats et on attirait l’attention croyez moi. Une danse, on retournais s’asseoir pour peu de temps avant de se faire réinviter.

Ce moment fut gravé dans ma mémoire, malheureusement aucune photo n’a été prises car je ne voulais pas provoquer les mariés ni les invités. J’ai après quelques heures, décidé de quitter le mariage pour prendre une marche. Patrick est venu avec moi. Nous avons marché jusqu’aux limites du village non loin de la forêt des singes. J’avais durant ces moments la, une fascination pour les étoiles. Ayant de bonnes discussions avec Patrick, nous sommes retournés à notre Home Stay ou tranquillement je me suis préparé pour dormir. En fait, je n’était pas la seule à avoir décider de quitter le mariage. Delphine, notre guide, André, notre grand aventurier, Gilles-Olivier, Patrick et moi étions bien tranquilles dans notre dortoir.

Pour la suite des évènements, vous pouvez cliquer sur Voyage en Asie, Laos Jour 17-18

Pour ceux désirant voir les photos de mon Voyage, il est possible de visiter ma page Google Voyage Laos, Thailande 2013/2014

Publicités