31 Janvier 2013

Foutu Coqs !!! Ils m’ont réveillé encore ce matin la ! Ce qui était le plus dur, c’est qu’aux environs de 4 heures du matin, ils commencent à chanter. Pis pas n’importe lequel des chants que l’on entend dans la journée … C’était disons bizarre d’être couchée et de se dire … oh c’est la qu’il va crier… l’autre la bas va y répondre … ohhh un autre s’en mêle.

Impossible de se coucher et de s’endormir de si tôt ! Frustrations assurées ! Dernier jour de l’année et tant de chose accomplie durant les jours précédents ! Nous nous sommes réveillés très tôt pour ranger nos tentes, sac de couchage et avons déjeuné chez l’habitant. Rien de surprenant, riz collant citrouille, légumes, bouillon et des rats fumé accrochés en haut du feu de cuisson. ????? Oui Oui, des rats fumés. Pas très appétissants mais bon, original comme décoration hihihii ! C’est fou ce qu’ils peuvent bien se mettre sous la dent. Inquiètez vous pas, ce n’était pas dans ma TO DO LIST !

Après déjeuner nous avons fait encore la logistique des transports avec de nouveaux  »porteurs pas porteurs »…. Expression que l’on avait tout le long du voyage. Cela m’a permis de brûler le restant de mes boules de papiers hahahahaha !! Nous avons donc défini le chemin pour notre 3e journée de rando. Ah oui ! Au fait, j’allais de mieux en mieux mais je devais me calmer pour gagner des forces.

 

Notre guide Delphine nous a offert deux options. Option A, prendre un chemin de terre de 20km pour se rendre à un Village ‘X’. Option B, prendre un chemin sous la jungle, en montagne, ou il était difficile de circuler pour se rendre au même Village. Avoir été en forme, Option B mais … Option A était le mieux pour ma condition. Nous nous sommes donc séparés en deux groupes.

Le chemin de terre était relativement facile. Dans les débuts, il fallait monter, monter, monter… je vous ait dit monter ? Plus de 1 heure à monter sur la route sans avoir de plateau pour se reposer. On a eu chaud, malgré le temps frais et nuageux. C’était quand même impressionnant de voir le chemin que l’on avait emprunté du haut des montagnes. Mais il fallait continuer notre chemin, c’était une grosse journée pour tous.

Après 6 heures de marche, nous nous sommes retrouvés dans un Village dont je ne sait pas le Nom. En fait, nous étions sensé retrouver les autres membres du groupe mais nous ne les voyons pas. Nous étions en quelque sorte perdu. Notre guide était dans l’autre groupe et nous étions 6 Canadiens perdus au beau milieu d’un village. Ce moment la était juste trop drôle. Tout les membres du groupe capotaient sauf moi et Emmanuelle qui prenait ca relax et qui regardais la scène ou Marcel tentais de parler avec les signes à un villageois.

Une chance que Gilles avait inscrit le nom du Village que l’on devait se rejoindre la gang. Nous nous sommes adressé à une personne qui parlait difficilement l’anglais et nous avons montré le nom du Village (Sisômboun). On nous a donc offert de payer un camion pour s’y rendre. N’ayant aucune idée nous avons décidé d’improviser et d’y aller à l’aveuglette. C’était drôle de voir la gang s’inquiéter autant. Pourtant nous étions en vacance ! hihihi

On nous a donc déposé à Sisômboun ou le Chef du Village nous a accueillis chez lui. Nous nous sommes reposés et avons demander de contacter notre guide. Malheureusement, les ondes de téléphones ne fonctionnait pas. La gang nous a enfin rejoint et le temps passait rapidement. Il fallait vite mettre nos équipements dans un autre camion/jeep qui nous amenait je ne sait ou.

La petite balade en Jeep était plaisante. J’avais meilleure mine. Ayant traversé des chemins de boue, des rivières, des virages serrés à essayer d’esquiver les branches d’arbres, j’avais les yeux pétillants à la recherche d’aventures. Le camion nous à amener près d’une rive ou notre autre transport nous attendais. Hé oui ! Un bateau. Nous allons dormir encore à la belle étoile. Marcel et Gilles nous ont quittés car ils étaient encore bien malade. Ils ont pris un transport et nous nous sommes promis de se rejoindre deux jours plus tard dans la ville de Phonsavan. Des gens de la famille de Siphon nous ont accompagnés. Siphon est le co-propriétaire de la compagnie http://www.iplanettravel.com/ un gars super sympathique qui nous a organisé au complet ce grand voyage.

Nous avons donc pris le bateau nous menant à un Site de Camping Sauvage aux abords de la Rivière Nam Khan. Il commençait à faire noir rapidement et nos tentes n’étaient tout simplement pas encore installées. Pendant que certains installaient les tentes, d’autres ont commencé à préparer le feu, le souper. Très rapidement, nous nous sommes installés au chaud près du feu.

Bien que je revenais tranquillement de mon intoxication alimentaire, je n’avais pas tant faim. Il fallait quand même que je mange un peu. En fait, le menu ne changeait pas tant.

Il y avait donc du Riz Collant, des Légumes verts, Poulet, du Canards (une première) et pour bien fêter le Nouvel An (encore le 31 décembre au Canada)  notre guide nous a apporté du Champagne ! Woah !!! Du Champagne, autour d’un feu, au beau milieu de nulle part au Laos, avec des fous d’expéditions et ce, la nuit du 1er Janvier ! Magique. J’ai quand même décidé de ne pas veiller trop tard, je commençais à avoir des crampes. Je crois que la plupart des gens se sont couchés tôt aussi. Je me souviens de m’être réveillée et d’avoir entendu la gang chanter Frère Jacques avec les locaux.

 

Voyez un petit avant gout de la Partie 2 du Nord du Laos en Vidéo

Pour voir la suite du Voyage en Asie Laos, Une Nouvelle Année en Transport vers la Région de Phonsavan et Deux jours chez Siphon notre guide (Jour 10)

Pour ceux désirant voir les photos de mon Voyage, il est possible de visiter ma page Google Voyage Laos, Thailande 2013/2014

Publicités