27 Décembre 2013

 

La nuit a été quelque peu écourtée par le chant des coqs durant les petites heures du matin. Sincèrement, je me demande encore comment les gens de la place font pour endurer cela. Nous avons déjeuner vers les 09h00 et c’était un repas digne d’une auberge. Œufs, Bok Choy et Riz collant. Tranquillement nous avons organisé nos équipements pour le départ. Cette journée était la dernière avant de dormir dans une Auberge à Nong Khiaw. Nous avons traversé des rizières et vu de superbes paysages.

La randonnée fut bien tranquille, nous avons encore marché dans des forêts de bambou et des lieux plus ou moins touristiques. Dans le fond, les chemins sont tracés pour se rendre de village en village, cela permet de faire connexion entre villages et se sont en général des trails de chasseurs. La rando ne fut pas très longue. Le déplacement en valait la peine car on aboutissait au village de Ban Houahoy. Ce village est pultôt touristique mais nous avons fait quelque chose d’inhabituel ….

Notre guide nous a informé que nous allons utiliser un moyen de transport quelconque pour naviguer sur la Rivière Nam Ou, lequel ? Hummm Dès notre arrivée, nous nous sommes dirigés vers la rive et avons aperçus des gens construisant deux bateaux de bambou. Ohhhlala ! J’étais plus qu’excitée de faire un rafting sur la rivière muni que d’un radeau en bambou. C’était vraiment marrant. J’ai vraiment aimé !

Pour la dernière partie de ce premier trek, nous avons fait une mini excursion de quelques heures dans les rapides de la rivière Nam Ou à bord d’un radeau de bambou. Nous avons séparé le groupe en deux et avons suivis le courant. C’était vraiment intense comme expérience. Plusieurs bateaux naviguaient sur l’eau et tous nous regardaient pagayer ensemble. Certains touristes nous ont pris en photo.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Auparavant, les laotiens, utilisaient ce système de navigation mais avec l’arrivée des bateaux à moteurs, ils ont opté pour un moyen plus rapide et efficace. Nous étions au beau milieu de nulle part, voyant les montagnes nous entourant et profitant du beau temps. C’était simplement Magique ! Gilles-Olivier, Carole, Emmanuelle et moi même étions sur le même radeau. Ce qui était marrant aussi était d’entendre Émmanuelle s’écrier ‘ OH PUTAIN’ lorsque l’on entamait les rapides. Ahhh les français !!! Je la trouvais tellement sympathique, on ne manquait pas de fun avec elle ! Pantalons mouillés AWEYE dans l’eau ! J’ai quand même pu prendre deux trois clichés lors de périodes plus calmes.

Nous avons accosté ensuite sur le bord de la rivière après quelques heures de rame pour dîner. Nos guides ont fait un Feu ! Bonne idée !!! On en a profiter pour sécher notre linge, se réchauffer un tout petit peu en se plaçant tout près du feu. Nous étions cordés en rond autour du feu non pas de face mais de dos, pour réchauffer nos fesses mouillés. Nos guides avaient apportés quelques provisions et des poissons qu’ils ont pêché tout juste avant l’excursion. Nous avons donc attendu la préparation de ce soit disant dîner improvisé de Riz collant (noooooonnnnn), légumes et poissons grillés sur charbon et feu. Miam !

Le soleil commençait à se cacher derrière les montagnes et la température commençait à descendre. Mais cela ne nous a pas empêché de manger cet excellent repas installé sur des feuilles de bananiers. À même nos doigts, nous avions préparé nos boules de riz collant et trempé le tout dans les légumes, fouillé les poissons laissant ainsi le squelette.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après notre repas, nous avions eue la chance de choisir deux options pour se rendre à l’auberge. La première option était de continuer l’excursion en radeau pour quelques heures jusqu’à l’auberge (2-3 heures) ou de prendre un bateau taxi (30 minutes) Disons que la température se faisait beaucoup plus froide et j’ai décidé de me rendre plus rapidement à l’auberge pour y prendre une douche et laver mon linge. Plusieurs ont choisi cette option.

Nous sommes donc arrivé avant les autres qui ont choisi la première option. Rendus au Sunset Guest House à Nong Khiaw, nous avons transféré tout nos équipements dans nos chambre respectives. Nous avons pris une douche à l’eau froide et laver notre linge qui malheureusement n’a jamais vraiment séché durant la nuit vu l’humidité des lieux. On pouvait apercevoir de notre chambre un merveilleux couché de soleil.

Le groupe s’est rencontré peu après pour le souper. Nous avons pris de la bière Lao et avons discuté de l’itinéraire fait et de celui que l’on va faire ensuite. Le premier petit Trek vient d’être terminé et on débutait le deuxième, plus long et jamais fait par quelconque touristes. Ce petit briefing était bien sympa et il commençait à être le temps de manger. J’avais toujours faim !

P1060474

Nous nous sommes rendus au restaurant Sabai-Sabai, ou le frère de Home notre guide en est le propriétaire. Ce restaurant est situé quelques minutes à pied de notre auberge. Nous avons eue la chance d’expérimenter le sauna situé dans le restaurant même. Je crois que pour quelques 10 000 KIP on a pu s’offrir de bons moments de détente. C’était très marrant que d’essayer de se changer avec mon Sarong devant plusieurs personne. Je m’en suis bien sortie finalement. Nous étions donc quelques uns a entrer dans le sauna après que notre ami Patrick ait vécu une expérience unique et intime avec un Japonais…. En fait, il s’était fait offrir des services hihihihi. On en a ris tout le long du voyage. Après cette courte escapade en sauna, nous avons dégusté un super de bon souper. Fondu Laotienne … Oh que oui !!!! Le couché s’est fait relativement tôt. La journée du lendemain était destinée au transport nous menant à notre deuxième Trek de la Partie Nord du Laos.

Pour lire la suite de mon Voyage au Laos vous pouvez voir Voyage en Asie Laos, Journée de Transport et début du 2e Trek (Jour6)  et pour ceux désirant voir les photos de mon Voyage, il est possible de visiter ma page Google Voyage Laos, Thailande 2013/2014

Publicités