Lundi 23 Décembre 2013

Dernier petit matin à Bangkok. Émmanuelle et moi avons fait nos valises très tôt le matin et avons décidé de manger sur Kao San Road avant de faire le Check-Out de l’hôtel. En quittant, j’ai eue quelques petits problèmes avec les gens de la réception. Je crois vous avoir déjà mentionné auparavant qu’à cet hôtel, il faut laisser notre passeport aux gens de la réception durant le séjour. Mais à mon grand étonnement (pas vraiment étonnée) ils ont égaré mon Passeport et ce, je jour même ou je devais me rendre au Laos. Cela était difficile de faire comprendre à ses gens qu’ils avaient égaré mon Passeport … surtout qu’ils étaient convaincus que je l’avais repris et m’engeulait pratiquement. J’ai eue des sueurs froides pendant un bon 10 minutes. En fait, ils l’ont simplement déplacé dans un autre tirroir et disons que je n’étais pas très contente à ce moment la. Nous nous sommes donc dépêché pour prendre le taxi jusqu’à l’aéroport pour nos vols en taxi ou nous avons été maitre dans l’art de négocier. Merci Émmanuelle ! Le Vol de Bangkok à Luang Phrabang s’est très bien déroulé et j’ai rencontré André et les autres personnes faisant part à la nouvelle aventure au Laos.

En vol, cela était surprenant de voir autant de Montagnes, j’étais tout simplement émerveillée et très contente de commencer cette aventure. Dès notre arrivée à Luang Phrabang, nous avons rencontré Delphine notre guide de voyage de Karavaniers. Nous étions 9 personnes à faire ce voyage Trek de un mois dans des endroits non-touristiques (ou presque). Nous avons donc profité du temps pour discuter ensemble, prendre le chemin vers notre auberge en plein cœur de l’ancienne capitale. L’hôtel Namsok est situé à quelques minutes de marche du centre de Luang Phrabang et à 20 minutes d’auto de l’aéroport. On peut se rendre à pied dans le centre de la ville Luang Phrabang.  Le service de cet endroit est parfait, les gens sont sympathiques et ils nous accueille chaleureusement. Certains nous disent ‘BONJOUR’ ou ‘MERCI’ en français. Les gens sont à l’écoute et lors de mon séjour, les lieux étaient très propres. Les chambres étaient superbes et j’ai particulièrement aimé l’ambiance chaleureuse des lieux. Douches propres, toilettes propres, je n’ai rien à ajouter.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons donc pris le temps de déposer nos valises dans les chambres et de prendre une bonne douche…. une des seules du voyage en fait. Nous nous sommes rencontré en fin d’après-midi pour aller marcher dans la ville et ainsi s’habituer à l’ambiance laotienne. Nous avons dégusté différents mets, visité des magasins, des petits marchés aux abords de la route et avons terminé notre soirée au Restaurant Dyen Sabai. Pour aller à ce restaurant, il faut traverser un pont fait de bambou (il en coute 10 000KIP si ma mémoire est bonne). On doit monter quelques marches de l’autre rive, escalader une montagne de roche et de terre (aucunement aménagé en fait…) pour enfin arriver à l’entrée du restaurant. Nous avons été situé dans une place ayant une vue sur la rivière Nam Ou. Superbe vue wow !  La nourriture était exquise. Nous avons pris la fameuse Fondue Laotienne (que je conseille fortement). Nous étions un groupe donc nous avons commandé plusieurs repas afin de se les partager. Entrées d’Algues, Riz, Peau de Buffalo. En repas, Tofu au Lait de Coco, Poulet Basilic, Buffalo Stew (miam), Poisson, Champignons. Il y a plusieurs variétés de breuvages et plusieurs ont apprécier prendre de la bière Lao (entre 10 000KIP et 15 000KIP). Dans mon cas, j’ai testé les jus de fruits frais… l’un des meilleurs de tout mon voyage. Le service était très bon, parfois lent vu que l’on avait beaucoup de plats. Après le souper, nous sommes retournés nous coucher afin que le lendemain, nous puissions nous réveiller tôt et observer une tradition chez les moines de cette ville.

 

24 Décembre 2014

Le réveil fut très matinal, durant la nuit, nous avons entendu des ‘Gongs’ provenant des temples non loin. Ces ‘gongs’ annonçaient la le début du TAK BAT, la procession des moines à travers la ville. Chaque jour, alors qu’il fait encore noir, les bouddhistes viennent se poster devant leur maison, les pieds nus et la tête découverte et attendent l’arrivée des bonzes (moines).  Les moines sortent par groupe et parcourent silencieusement les rues de la ville. Ils ont des bols d’aumône à l’épaule. Les villageois, donnent leur offrandes aux moines. Il y a entre autre du riz, fruits, confiseries qu’ils ont préparé le matin même.  Il faut savoir que les moines ne vivent que des offrandes, ils n’ont pas le droit de gagner ni de dépenser de l’argent, ils dépendent donc complètement des autres pour leurs besoins matériels tels que la nourriture, le transport et encore.  Malheureusement, je n’ai pas pris de photo de l’évènement, je trouvais cela irrespectueux de les prendre pendant leur rituels. J’ai trouvé cette expérience de quête matinale très intéressante et émouvante. Nous avons donc marché en ville en attendant l’heure du déjeuner. Il était quant même 06h00 du matin.

Au début, nous avons été aux abords du Mékong, nous avons pu observer la dynamique du village. J’ai réalisé que les gens sont très matinaux (bien entendu pour la quête matinale) mais aussi pour préparer leur inventaire de nourriture ou d’articles à vendre pour le Marché du Matin (Morning Market). Le marché du matin est ouvert aux environs de 09h00 et est situé en plein Luang Phrabang. Ce petit marché fait la longueur d’une rue et il faut se faufiler parmi les gens dans la rue pour observer les mini kiosques. Il est possible d’acheter de la nourriture locale, poissons, riz, viande, nouilles et j’en passe. Il y avait bien des choses intéressantes et d’autres que je n’avais pas vraiment apprécié voir  comme le sang cru… beurrrk ! En fait, nous avons gouté au Riz Collant Noir saupoudré de sucre de coco, un vrai délice ! * À noter que c’était la première fois que j’ai mangé du Riz Collant …. et …. non la dernière fois * Je dois avouer que j’ai fait très attention au niveau des photos. En fait, il faut très souvent demander l’accord des locaux car certains n’aiment pas être pris en photo. Certaines dames se cachaient le visage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après cette petite escapade, nous sommes revenus à notre auberge et avons déjeuner tranquillement avant d’entreprendre la visite de la ville. Nous avons commencé par visiter le Mont Phousi. Situé en plein cœur de Luang Prabang, le Mount Phousi est une montagne de 100 mètres d’altitude entre le Mékong et la rivière Nam Khan. Pour arriver au sommet, il faut grimper plusieurs marches afin d’arriver au Temple Wat Tham Phou Si. Au long du trajet on peut apercevoir plusieurs statuettes de Bouddha et ainsi découvrir son histoire. Nous avons eue l’occasion d’avoir un guide nous traduisant et décrivant les étapes du Bouddha. Durant le trajet vers le sommet, on avait quelques vues de Luang Phrabang, le Mékong et la rivière Nam Ou. J’ai vraiment aimé voir toute ses montagnes entourant les rivières. Au sommet de la montagne, nous avons visité le temple bouddhisme et pu admirer la vue impressionnante de Luang Phrabang.

Bien que cela faisait 2 jours que nous étions en ville, le temps n’était pas tant de la partie. Disons que chaque matin, il faisait nuageux et humide. Nous avons eue une vague de froid rare dans la région Nord du Laos durant notre séjour et malheureusement, je n’étais pas équipée. Le soleil arrivait à peine à sortir des nuages et il était presque 13h00 lorsqu’il pointait le bout de son nez. La chaleur était donc au rendez-vous mais pas pour longtemps car il se couchait vers les 17h00. Après avoir descendu le Mont Phousi, on s’est dirigé rapidement au Palais Royal. Ce bâtiment est situé en plein Luang Phrabang et il est très intéressant de le visiter. Malheureusement, on ne peut prendre de photos à l’intérieur.  Nous avons bien fait d’avoir un traducteur afin d’avoir de bonnes informations sur l’histoire de cette ville et de la famille royale qui y a vécu pendant les années 1904 jusqu’en 1975. La visite peut durer maximum une heure et il faut noter qu’entre 11h30 et 13h30 tout est fermé. La visite est forte intéressante surtout sur l’histoire de la colonisation française.

Nous avons poursuivis notre chemin vers Wat Xieng Thong, temple situé plus dans la péninsule nord de la ville. Ce temple en fait, cache toute une histoire par rapport à cette ancienne capitale. Wat Xieng Thong à été construit entre 1559-1560 par le roi et on peut notamment apprécier la beauté de l’architecture du toit de ce temple. J’ai particulièrement aimé visiter l’intérieur du temple et d’y apercevoir des peintures représentant les enfers du bouddhismes et ainsi vu l’énorme ‘Gong’ du Temple.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Maintenant, c’était l’heure de manger. Tout le monde avait faim et il faisait une de ses chaleur. Nous avons arrêté dans un petit restaurant qui faisait de la soupe maison. On s’est bien régalé de cette bonne soupe ! Après, nous avons eue le choix de poursuivre la visite de nombreux Temple dans la ville ou de faire à notre propre guise et de visiter nous-même les lieux. J’ai décidé rapidement d’aller m’acheter un Polar pour le restant du voyage car il faisait très froid. Semblerait-il que c’était plus qu’inhabituel d’avoir cette vague de froid au Nord du Laos. Pour près de 20$ j’ai réussis a me dénicher un polar bien simple mais qui, après avoir fini le voyage, m’a servis tout le long de la partie Nord (dieu merci …) . Je suis donc, retournée à l’hôtel rejoindre la gang en fin d’après-midi. À 16h30 nous avons tous pris un énorme Tuk Tuk (très différent de ceux en Thailande) et avons pris la route vers un restaurant non loin de la longeant le Mékong . Le restaurant Ock Pop Tock fermait ses portes lorsque nous sommes arrivés. Les gens quittaient tranquillement et notre guide nous a mentionné qu’elle avait réservé le restaurant à nous seuls pour la soirée.

Nous étions choyés et très heureux de tout cela surtout pour le souper de Noël. Avant même de souper nous avons eue la chance de visiter l’usine de textile Ock Pop Tok (East meet West). On apprend beaucoup sur la façon de confectionner l’art laotienne. Les procédés et moyens que les femmes utilisent pour fabriquer des œuvres d’arts. Cela était très intéressant ! Nous avons d’ailleurs visité le petit commerce à même le site de Ock Pop Tok ou certains produits fabriqués à la main étaient en vente. J’ai par la suite, été sur le bord de la rive pour voir tout un beau couché de soleil. Que dire de la vue…. Magnifique ! Je ne réalisais pas encore à quel point j’étais chanceuse d’être là, à ce moment même contemplant la vue des montagnes et d’un magnifique coucher de soleil.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après que tous aient terminer leur emplettes, nous avons passé à la table. Que dire de la nourriture…. elle était exquise. Nous avons pris des entrées d’Algues, une salade de poulet, poisson frit au Tamari, Soupe de Tofu, Riz collant, assiette de légumes. Je peux vous dire que c’était de loin la meilleure nourriture mangé de tout mon voyage en Asie. Il y a plusieurs variétés de breuvages comme l’alcool qui n’était pas très cher et plusieurs jus de fruits frais. Le service était impeccable et la responsable des lieux était très théâtrale. Nous avons eue un bon service et très rapide. Il est à noter que le temps Laotien peut être long parfois (non … très souvent). Les serveurs sont plus que sympathiques et rigolos. Nous avons eue beaucoup de plaisir durant cette soirée. Nous avons fait un tour de table de chacun et chacune afin de savoir le but de notre voyage ainsi que nos attentes. Mon objectif était de voyager dans un pays ou il y avait certaines restrictions à propos de la barrière de la langue. Je voulais faire de la randonnée, du camping, voir si j’aimais bien l’ambiance d’un groupe (ayant jamais voyagé en groupe) et si éventuellement, je ferais mes propres voyages seules ou accompagnée. Vous saurez ce que j’en pense maintenant et ce, après avoir raconté mon récit de 28 jours dans ce blogue.

Après cette merveilleuse soirée, nous avons repris le chemin vers l’hôtel. Delphine, notre guide nous a fait un bref résumé des prochains jours, car le début de cette aventure Trek commençait que le lendemain. Fini les visites guidés (pour quelques jours) et maintenant on passe à la découverte ! Nous nous sommes couchés tôt, le lendemain nous partons vers le Nord en direction de Nong Kiaw pour notre premier Trek. Un Nöel inoubliable.

Pour lire la suite de mon Voyage au Laos vous pouvez voir Voyage en Asie Laos, Transport vers Nong Khiaw, Visite chez les Hmongs et Randonnée en Montagne (Jour3)  et pour ceux désirant voir les photos de mon Voyage, il est possible de visiter ma page Google Voyage Laos, Thailande 2013/2014

Publicités