La dernière journée était consacrée pour la région du Lac Louise. Malheureusement, cette journée était nuageuse et pluvieuse. J’espérais des avoir quelques percées de soleil. Étant au Parc National Yoho tout près du Lac Louise, j’ai pris la route vers ce petit village ayant les plus beaux panoramas au monde. J’ai décider de partir tôt le matin, pour installer ma tente dans le Camping Monarch. Ce camping est tout près de la route principale au début du Parc Yoho. Il offre de nombreux sites sur le bord d’une falaise du Mont Stephen. Le camping venait tout juste de réouvrir car il y a eue dernièrement des éboulements de roches.  J’ai installé rapidement ma tente sous la pluie.

La pluie a cessé et je me suis empressé de me diriger vers Le Village du Lac Louise. J’y ait été faire quelque commissions et été acheter de la nourriture pour diner soit au Lac Moraine ou au Lac Louise.  Le Lac Louise est l’une des destination des plus populaires de l’Alberta. Le Lake Louise est situé dans le Parc National Banff  a environ 185 kilomètres au nord de Calgary et 58 kilomètres au nord de Banff. Le Village est situé près de l’autoroute 1 en plein milieu de montagnes rocheuses. J’aimais bien cet endroit malgré le mauvais temps. Il y avait beaucoup de touriste.  J’ai décidé de commencer par la Lac Moraine en prenant le petit chemin menant au Lac. Après quelques Km, je devais me stationner en bordure de route. C’était hallucinant de voir autant de gens visiter cette place.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Lac Moraine est un lac alimenté par les Glaciers. Il est situé dans la vallée des Dix-Pics, à une altitude d’environ 1 885 m. La couleur de l’eau est due à la réfraction de la lumière sur la farine de roche déposée dans le lac sur une base continuelle. Lorsqu’il y avait des percées de soleil, c’était tout simplement magnifique. J’ai dîner sur le bord d’un rocher contemplant la vue des montagnes. Il commençait à faire plus froid et les nuages étaient toujours aussi présents. Je trouvais cela dommage d’être à l’une des plus belle place au monde et de ne pas pouvoir profiter d’une température parfaite. J’ai repris la route pour le Lac Louise. Malheureusement, le temps était pire dans le Coin. Nuageux, brumeux, froid, rien qui laisse prévoir une belle vue. Déjà il était difficile de trouver stationnement près du lac, je devais me faufiler dans les touristes pour prendre une photo sans avoir une personne dedans. Je n’ai pas aimé personnellement. Mais j’imagine que la vue serait SUPERBE !

Après cette petite excursions un peu décourageante. Je suis retournée au Camping pour relaxer. Il y avait trop de pluie et cela était difficile de visiter quoi que ce soit. J’ai donc, pris le temps de regarder les options qui me restait sous la tente. J’avais donc terminé de visiter le Parc National de Jasper, Le Parc National de Banff, Le Parc National Kootenay et étant au Parc National de Yoho, il fallait bien que je visite les attraits les plus intéressants. Non loin du camping, il y avait les chutes Takakkaw. Culminant de 384 mètres à partir de sa base, la chute est en fait, la deuxième plus haute cascade mesurée officiellement dans l’ouest du Canada après les chutes Della sur l’île de Vancouver. La chute Takakkaw est au troisième rang dans l’ensemble du pays. Il est noté aussi que la vraie chute d’eau est à seulement 254 mètres.  Les chutes sont alimentés par le glacier Daly, qui fait partie du Icefield Waputik. Je dois vous avouer que c’était bien impressionnant à voir !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il y avait plusieurs trucs intéressants sur place. De un, on pouvait apercevoir de l’eau blanche. En fait, la coloration laiteuse de la rivière Yoho est du au limon glaciaire (dépôt de minéraux) provenant des glaciers voisinant et donne une rivière limpide.

Après cette petite escapade, j’ai décidé d’aller à un point de vue du Spiral Tunnels. La Colombie-Britannique est entrée dans la Confédération en 1871 à condition que le premier ministre John A. Macdonald allait construire un chemin de fer pour relier la province au reste du pays.  La construction d’un chemin de fer à travers un si grand continent était une entreprise majeure et l’un des obstacles les plus sérieux était les montagnes des Rocheuses. La pente raide dans le col Kicking Horse a posé un sérieux défi.  La solution la plus intéressante est venue de J.E. Schwitzer. Il a créer un modele de tunnels en spirale. Le train grimpe une colline modérée, passe par deux courts tunnels droites sur le mont. Stephen ensuite sous l’autoroute Trans-Canada puis sur la rivière Kicking Horse et dans le tunnel sous la spirale inférieure au Mont. Ogden. Le train refais d’autres spirales pour revenir sur la rivière Kicking Horse, sous l’autoroute une deuxième fois et dans le tunnel de 991 m dans la montagne Cathédrale pour continuer vers le haut de col Kicking Horse.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après 45 minutes d’attente, j’ai quitté les lieux, trop impatiente ! Je suis retourné au campement ou j’ai mangé un peu et profiter de 15 minutes de soleil de la journée. J’y ait même pris la seule photo ou on retrouve du soleil. Finalement, la journée était décevante et j’avais pratiquement hâte d’aller en Colombie-Britanique. Cela était ma dernière journée et je me suis couchée tôt. Pour suivre mes aventures, il suffit de voir Voyage aux Rockies Jour 7.

Pour voir les Photos de la dernière journée dans les Rocheuses

Publicités