La 5e Journée s’est passé principalement tout près de mon camping ainsi qu’au Parc National Kootenay. J’ai donc visité Jonhston Canyon situé près de la rivière Bow et qui coule à travers un grand canyon formé par l’érosion au cours des millénaires. Avec le temps, le ruisseau a créer des abruptes formant ainsi des cascades, des tunnels et des petits basins d’eau. Le sentier commence à Johnston Canyon, où on peut voir sept chutes d’eau. Après avoir vu les chutes on a le choix de revenir ou aller à la suite pour voir les pots d’encre situé dans une prairie. J’ai décidé de poursuivre la route vers un endroit inconnu. Le sentier  est bien et peu difficile et en hiver beaucoup de skieur l’emprunte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le sentier de randonnée est populaire et suit le canyon conduisant le tout à une prairie dans la vallée Johnston. La première partie de la piste est constituée d’une passerelle construite avec des rails et des ponts sécurité, tandis que la dernière partie de la piste est naturel et plus robuste. Après avoir terminé de visiter les chutes, on peut soit continuer vers la Vallée ou revenir sur notre chemin. J’ai décidé de continuer malgré que j’avais plus ou moins le goût. Je n’ai pas regretté. Le sentier se dirige vers le haut dans la forêt loin du Canyon.

Les 3 premiers kilomètres sont dans la forêt puis le sentier débouche dans la vallée de Johnston avec une vue imprenable sur les montagnes environnantes et les pots d’encre qui sont six piscines bleu verdâtre remplis d’eau de source. Ce qui est impressionnant c’est de voir l’eau de source jaillissant au fond de chaque petites piscines. J’ai particulièrement aimé cette place. De plus, le soleil se montrait le bout du nez ! C’était un endroit ou je me sentais au beau milieu de nulle part.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après cette petite escapade, je suis revenue par le même chemin. J’ai ensuite décidé de quitter le Parc National de Banff pour aller visiter le Parc National de Kootenay. Le parc National Kootenay est situé à l’ouest du Parc de Banff et constitue l’un des quatre parcs contigus des Rocheuses. Les trois autres sont : le parc national Banff à l’est, le parc national Yoho au nord, et le parc national Jasper, qui ne partage pas une frontière avec le parc national Kootenay. Le parc a été créé en 1920.

Le 31 Juillet 2003 à créé 5 foyers d’incendie dans le Parc qui a dégénéré et fait l’un des plus grands feux de forêt dans les Rocheuses canadiennes, brûlant 17.000 hectares. Le feu 2003 a entraîné des changements positifs sur l’environnement et le développement d’une stratégie nationale des incendies de forêt dans les parcs de montagne en 2005. Je dois avouer que la vue était impressionnante mais aussi désolant.

Ce qui était aussi décourageant, c’est que toute les attraction étaient fermés ou en construction (surement à cause des feux contrôlés se faisant en jour). J’ai décidé d’aller directement au bout du Parc prenant l’autoroute 93 et j’ai arrêté pour faire le Sentier Dog Lake. Le sentier débute à une aire de repos et ou le sentier passe derrière un Camping. Le sentier est très facile et ce même avec la petite montée que l’on fait en une longue ligne droite. J’ai croisé quelques personnes durant le trajet. Le sentier traverse la rivière Kootenay, deux fois – sur un pont suspendu, puis sur un pont solide, puis passe par la forêt mixte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je dois avouer que je n’ai pas été très surprise de cette randonnée. Je l’ai fait, mais avoir su j’aurais passé mon temps ailleurs. J’ai quand même profité pour dîner près du Lac et profiter des montagnes qui m’entourait. J’ai repris le même chemin pour revenir à la voiture et retourner sur mes pas près de l’entrée du Parc. Je voulais faire absolument le Glacier Stanley. Le stationnement est situé a 3,5 km de la frontière de l’Alberta et la Colombie-Britanique. et la piste commence à 1 585m d’altitude. La première partie de la randonnée mène à travers une forêt brulée. Cet endroit a été victime d’un feu de forêt en 1968. Je dois avouer que cela était impressionnant de marcher au travers d’un sentier et ne voir que des arbres brûlés, noircis par cette catastrophe. On peut quand même voir des arbres pousser au travers.

La seconde partie de la randonnée est marquée par la traversée d’un ruisseau (eau du glacier Stanley). Comme le sentier continue le long du ruisseau, on vois de moins en moins d’arbres et on passe au travers le bassin Stanley dans lequel on retrouve plus de roches. La randonnée reste toujours sur le côté nord de la vallée. Je pouvais apercevoir une grande cascade. C’était a couper le souffle. Je me sentais toute petite.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après cette randonnée, j’étais épuisée. J’ai repris la route pour le camping. Je dois avouer que j’aurais souhaité avoir une meilleure journée. La température était plus nuageuse et le Parc ne m’a pas donné de beaux paysages comme à Jasper ou Banff. Malgré tout, je suis contente d’y avoir été. Pour voir les Photos des Jour 4-5-6 de mon Voyage … Pour lire la Suite : Voyage aux Rockies Jour 6

Publicités