Me voila à continuer pour la deuxième année, le Pacte Mère/Fille. Depuis très longtemps je souhaitais aller sur l’île de San Andres, île touristique appartenant à la Colombie. Cela à été pour moi le plus beau Voyage dans le Sud. Chaleur, Soleil, Plage, tout était parfait. Nous étions au San Luis du 28 Janvier 2013 au 04 Février 2013. Nous avons donc pris l’avion pour se rendre à la toute petite île en plein océan à la hauteur du Nicaragua. La tradition de nos voyage se veut que je sois malade avant et après les voyages. À Cuba, j’ai attrapée une bonne grippe… et avant de partir en Colombie, j’avais une sinusite qui ne se guérissais pas et qui s’est empiré tout au long du voyage. Ahhhh !! Que de bonheur.

Arrivé à l’aéroport, il a été facile pour nous de se diriger à l’hôtel. On devait prendre un taxi (gratuit). Nous avons passé devant Tino, un homme du coin qui invite les gens à faire un expérience culinaire chez lui. Il nous a remis un petit papier avec ses coordonnées afin de le contacter si l’envie nous prenait. Nous avons été chez lui une soirée dans la semaine en compagnie de québécois que nous avons rencontré à notre Hôtel. Des gens sympathiques avec qui nous gardons encore contact. Ce fut tout une expérience, nous avons mangé des langoustes préparé LIVE devant nous. J’ai particulièrement aimé cette soirée. En fait, Tino est un habitant de l’île qui a rencontré Diane, une allemande. Il sont tombés amoureux et Diane à décidé de rester avec Tino. Ils ont 4 enfants depuis et vivent dans une magnifique petite maison typique ou l’on retrouve de l’artisanat. Tino grave des statuettes dans le bois et les vends aux touristes et Diane confectionne des maillots de bain tricotés. C’était juste magnifique de voir l’intérieur de cette maison colorée. De plus, j’ai été choyé de pouvoir converser en allemand avec Diane et un de ses garçons. J’étais très gênée au début mais j’ai vraiment été heureuse d’avoir eue ce lien privilégié. Je suis d’ailleurs encore en contact avec Diane via Facebook, elle est très gentille et si jamais vous souhaitez venir faire un tour à San Andres, faite moi le savoir !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour revenir à nos moutons, l’hôtel San Luis est situé a 15 minutes en taxi du Centre Ville. Lorsque nous sommes arrivé, le paysage était tout simplement magnifique. Sachez qu’il est facile de prendre un taxi ou même l’autobus à partir du Centro (3000$ pesos pour 2 personnes). On peut aussi louer un Kart ou un Scooter (vous pouvez négocier le prix). L’hôtel est le seul situé au Sud de l’île, loin de l’achalandage du Centre-Ville. Pour aller à la plage, on ne fait que traverser la rue. L’hôtel se compose de 5 sections. Nous étions dans la partie 2 avec un Jardin Central.  C’est un hôtel convivial et les chambres sont simples, rien d’extravagant mais chaleureux. Nous avions la chambre 2522 et avons adoré notre Habitacion. Je conseil aux gens qui veulent de la tranquillité d’être dans les pavillons 2,3,5. Pavillon 4 est situé aux abords de la scène de spectacle donc, beaucoup de bruits jusqu’à 23h00. Il y avait 3 Piscines, un restaurant Japonais et un autre de Fruit de Mer à la carte (on doit réserver). Déjà les pieds sur le site nous avons été chaleureusement accueillis. On nous a remis nos clés et nous avons pu visiter notre chambre ! Il faisait énormément chaud et humide mais … c’est ce que nous cherchions comme endroit.

Nous avons éprouvé des problèmes avec l’air climatisé dans nos tout débuts. Nous n’étions pas les seuls mais lorsque nous nous sommes adressé au comptoir pour les problèmes, un employé se dirigeait vers notre chambre pour régler le problème rapidement. Il y avait un très bon service, les employés nous disent tous Hola ! lorsqu’on les croise. Ils sont souriants et cela était plus que sympathique. Ma mère et moi n’avons fait que le tour du site de l’hôtel car il était déjà l’heure du souper. Les lieux était très propres et j’adorais particulièrement notre section (arbres matures, palmiers, petits chemins, bancs pour se reposer) c’était relaxant. Nous avons donc mangé au Buffet le soir même. Que dire de la bouffe…… Miam ! Je dois avouer que pour un 3 étoile et demi nous avons eue plusieurs festins. De mon coté la nourriture est très bonne, meilleur que plusieurs autres séjours dans le Sud. Plusieurs choix sont au menu, beaucoup de fruits, légumes, poisson (qui est excellent) et sortes de salsa. Les restaurants a la carte offre aussi un bon menu, Japonais est très simple, riz aux légumes, légumes, poisson, poulet, sushis offert. Restaurant de Pates (plutôt fruits de mer) est aussi bon. Plusieurs type de boissons sont offert, les jus sont très variés. C’était le paradis ! Nous avons assister au spectacle de soirée et avons eue une bonne nuit malgré que j’étais malade. Même la nuit les employés sont au boulot, agent de sécurité font des rondes, j’ai observé des caméras de surveillance, femmes et hommes qui balaient le sable des allées à tout heure du jour.

Le lendemain matin, nous avons eue tout un beau lever de soleil….

La journée fut bien simple, plage et soleil et visite de l’île en autobus ! Oufff la vie est dure dans ses temps la ! L’autobus nous a amené dans une église (ah oui, un couple d’amis ont assisté à une messe dans cet église et ont adoré, si jamais l’envie vous prends). On a traversé l’île pour se rendre au West View ou l’on pouvait plonger du haut d’un tremplin. Sortant mes vieilles habiletés de plongeon du placard, j’ai fait des pirouettes dans les airs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le soleil commençait à se coucher et en revenant à l’hôtel, nous avons remarqué qu’il y avait beaucoup d’animation sur la plage. C’était un endroit très animé et les gens sont juste trop sympa. Nous avons aussi su que 2 semaines avant notre séjour, un ouragan a passer sur la cote ce qui a enlevé la beauté de la plage (c’était en fait rocailleux et il ont devait mettre des souliers de plage). Le Bar Reggae a été détruit par les vent, il y a plusieurs palmiers qui ont du être coupés en face de l’hôtel pour éviter de tomber dessus. La route a été quelques peu brisée par l’eau de la mer. Nous nous sommes fait dire qu’ils vont refaire la route et la plage pour accommoder (nous ne savons pas quand les travaux seront exécutés) mais cela n’empêcha pas d’en profiter. Mais bon, ma mère et moi avons trouvé meilleur ‘spot’. En fait, nous pouvons marcher le long de la plage San Luis et aller un peu plus au Sud, la plage est plus belle, il y a moins de gens et c’est tout aussi  »baignable ».

Durant notre, séjour nous avons fait plusieurs petites expéditions. Nous avons passé une journée à Rocky Cay. Un endroit ou l’on peut profiter du soleil, de la plage, de la mer et se rendre à une île à pied. On peut visiter cette petite île et c’est vraiment une petite activité plaisante. Un autre journée de la semaine, nous avons aussi fait un tour au Centro pour visiter les autres Hôtels. En fait, étant dans l’hôtel Decameron San Luis, il était aussi possible de visiter tout les autres Hôtel de la chaîne Décameron. Les 5 autres hôtels étaient tous situés en ville. En 2015, un 6e Hôtel fera son apparition (il était en construction lorsque nous y étions). Nous avons donc visité le Decameron Aquarium qui était le préféré après le San Luis. Nous avons passé une journée entière sur le site, avons mangé avec des québécois que nous avons côtoyé dans l’avion. Ce fut une belle journée chaude. Au Décameron Aquarium, il n’y a pas de plage, l’hôtel est situé dans un endroit ou il est possible de faire de la plongée sous-marine et ou il n’y a que des bassins d’eau. Le site était beaucoup plus grand que le San Luis mais je trouvais que l’ambiance était moins chaleureuse. Un petit tour en mer et un petit tour en piscine muni de nos cocktails, c’était juste trop le paradis hihihihi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après notre avant-midi à l’Aquarium, nous avons visité les autres Hôtels (moins intéressant en fait) et ce rapidement. Nous avons opté pour la Plage Publique ou on pouvait s’y baigner et ainsi se rendre dans la partie plus au Nord de l’île. L’eau était bonne, beaucoup de gens du San Luis y était (notre plage était détruite par la tempête) Il y avait beaucoup de vague et c’était plaisant ! On a passé près de l’aéroport, observer les bateau de pêcheurs et avons repris le chemin du retour en autobus car l’ambiance du San Luis nous manquait.  Les gens de l’île sont beaucoup plus sympathiques et moins harcelant qu’à Cuba. C’était un plus !

Une autre journée en semaine, nous avons vécu la plus belle expérience de notre vie (en fait, pour la mienne hihihi) nous avons accompagné le Jheneral dans une de ses excursions au Large pour ainsi voir le Parc Régional de Johnny Cay ainsi que ses îles paradisiaques. Nous amenant par bateau, nous avons pris le large pour se rendre sur une île et y relaxer une demi-journée.

C’était une magnifique île (même s’il y avait plusieurs touristes) ou l’on s’y baignait et ou j’ai pu faire de la plongée dans quelques coraux non loin. On peut aussi se promener sur l’île et y voir les espèces de reptiles et d’animaux. On a pris du soleil, profiter de l’eau d’un bleu clair et avons déguster une bonne bière. On a quitté l’île pour se rendre au El Acuario ou nous avons dîné sur place. On avait le choix de Poulet ou de Poisson accompagné de riz et légumes, c’était un bon repas mais au San Luis, la nourriture était meilleure. On a ensuite pris le chemin vers l’Acuario ou on pouvait nager dans les bancs de poissons. On a amener des bananes, morceaux de pain pour les nourrir. C’était juste wow ! La couleur de l’eau était unique et il y avait tellement de poissons ! Vers les 15h00, un homme nous a informé qu’il y avait des raies dans le coin. Je peux vous garantir que j’étais la première à me  »garocher » pour pouvoir en toucher une hihihihi ! C’était juste malade !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous sommes revenus à l’hôtel pour l’heure du souper. Nos journées ont tous été bien remplies et la fatigue se faisait ressentir. Durant notre avant dernière journée avant de partir en Kart de golf, j’ai longuement discuté avec Clay, l’un des animateurs. Il était difficile de converser en anglais, il comprenais que l’espagnol alors j’ai sortis mon Espagnol datant de la première guerre mondiale et nous avons eue du fun à bavarder. Il m’apprenait des mots et je lui en apprenais en français. Nous avons pris une marche sur le bord de la Plage après son quart de travail et le soir même il m’a invité après le show en ville. Je dois avouer que tout les soirs, l’autre animateur (Milton) m’invitait à faire un tour de moto et à aller danser en ville. Je lui refusait toujours, non pas que je voulais pas, mais il m’inspirait pas autant confiance que Clay (plus timide et réservé). J’ai donc accepté l’invitation de Clay le dernier soir sur l’île de San Andres et demandé qu’il me raccompagne à l’hôtel pour 02am. Ce que je vais vous raconter est vraiment comique et je m’en souviendrais toujours. Croyez moi, je suis meilleure d’en parler à vive voix (c’est beaucoup plus drôle). Je vais simplement faire un résumé.

Tout commence ou Clay animait son show. Je me suis assise sur le bord de la mer en écoutant le son des vagues. Le show terminé, je voyais mon Clay courir comme une poule pas de tête, les bras dans les airs me saluant et en me criant  »Edith »  »Edith »  »Wait ». Je trouvais cela drôle et mignon de le voir courir d’un sens et de l’autre en répétant ses mots. Il se dépêchait à terminer son quart de travail pour m’amener en ville. Juste ce petit moment faisait ma soirée. Il est venu me rencontrer et nous avons pris un scooter. On s’est dirigé non loin de l’hôtel ou il s’est changé en tenue de ville (beaucoup mieux que son chandail coloré de spectacle). Je le trouvais sexy et sa timidité m’attirait énormément. Il tente ensuite de démarrer son scooter. En fait, ce n’était pas son scooter mais celui de quelqu’un d’autre emprunté pour la soirée hihihi ! Le scooter ne démarre pas. Après mainte tentatives, rien. À voir Clay tenter de  »crinquer » la pédale de scooter me faisait trop rire ! Il était gêné et semblait encore plus timide avec l’échec de faire partir un scooter. On a finalement fait du pouce …. hahahahahahha ! Un couple en Scooter nous a donc escorté en ville. Comment décrire la scène … l’homme en question mettait son pied sur notre scooter et nous trainait avec la force de son scooter. Lorsqu’il y avait des pentes on se laissait aller sinon on se faisait trainer par l’autre scooter. Je trippais !!!! On a réussis à se rendre à la station de gaz et ensuite démarrer notre propre scooter et se diriger en ville, croisant un troupeau de vache marchant tout bonnement dans les rues de la ville. J’aimais ce moment, Clay me demandais pourquoi j’avais accepter son invitation. Je jouait dans ses cheveux à la Sideshow Bob et observait le coin. J’étais juste heureuse de vivre ce moment unique. Le simple fait de me rappeler de ses moments me donne envie d’y retourner. On a stationné le scooter non loin de la place publique. J’étais observée par les habitants et c’était incroyable ! Prenant Clay par la main, on est aller acheter de la bière. Pratiquement la seule touriste, j’ai dansé jusqu’aux petites heures du matin avec Clay. Nous avons eue beaucoup de plaisir et avons rejoins d’autres personnes travaillant à l’hôtel. C’était une parfaite soirée. Disant être en couple (pour éviter tout problème) Clay semblait vraiment triste (sincèrement). Il m’a raccompagné à l’hôtel avec regret. Je lui ait demandé de venir tôt le lendemain pour lui faire mes adieux. Mon vol était pour 14h00 mais je devais quitter l’hôtel pour 10h00. Il commençait son quart de travail. Malheureusement, je n’ai jamais pu lui dire au revoir. Petit moment triste de ma semaine.

J’ai eue l’occasion de rencontré de très bonne personne lors de mon séjour : Nieve (cuisinière du Breakfast), Layonna (serveur du Breakfast) beau petit colombien, très énergique, faisant des blagues chaque matin ! Nielson (location équipement) Clay (animateur) bien entendu et Milton l’autre beau petit colombien, sexy, très bon danseur, énergique et attachant (animateur).

Pour les amateurs de course, il est aussi possible le matin de courir sur le bord de l’eau et de la route vers le sud. Ayant essayé mes nouveaux Vibrams Five Fingers et couru 5km chaque matin, j’ai eue droit à une semaine les mollets en feu ! Chose à ne plus faire malheureusement hahaha !

Je conseil cet hôtel a tous et je me promet d’y retourner dans les années à venir.

 

 

Photos Voyage San Andres, Colombia

Publicités