1 Juillet 2017

Ayant trois jours de congé pour la longue fin de semaine, nous avons décidé de rester à Régina pour célébrer le 150e anniversaire du Canada au Parc Wascana Lake. Plusieurs activités étaient au menu. Nous avons commencé la journée en allant louer notre voiture pour la fin de semaine. Nous avions trouvé le véhicule idéal, un JEEP ! Parfait pour profiter de la belle température avec toit ouvert ! Nous avons passé une bonne partie de la journée à l’extérieur marchant dans le parc Wascana. Il y avait énormément de gens et nous étions dans une belle ambiance festive. Comme première activité, nous avons assisté à la parade des bateaux de la Plywood Cup. J’ai pris quelques clichés des bateaux fait de bois avant d’en voir quelque uns couler sur les eaux du lac lors de la course.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bien qu’il était difficile de se tailler une place dans la foule, nous avons rigolé en masse en voyant les bateaux franchir le seuil d’arrivé de peine et de misère. C’était la première fois que j’assistais à une activité semblable. Mais ce n’était pas tout ! La journée ne faisait que commencer. Clayton et moi sommes promenés dans les environs et avons aussi assisté à une démonstration de Powwow sur la scène principale.

Un Powwow est un rassemblement social organisé par de nombreuses communautés amérindiennes. Le mot signifie «chef spirituel». Un pow wow moderne est un type d’événement spécifique pour les Amérindiens qui se réunissent, dansent, chantent, socialisent et honorent leurs cultures. 

Je dois dire que c’était bien impressionnant de voir le danseur donner autant d’énergie devant la scène. Les couleurs de son costume étaient à la fois … et  étourdissantes.

La meilleure partie de la journée s’est faite devant le Parlement. Nous avons assisté au Western Canada’s Strongest Man. Cette compétition rassemble les meilleurs hommes forts de l’ouest Canadien. L’événement célèbre sa 15e année la journée de la fête du Canada. Il faut le dire, ce sport est plutôt marginal, il n’a pas la popularité du grand public, mais quand les gens le voient, ils veulent rester et le regarder jusqu’au bout. Les gagnants de ce championnat pourront se rendre en finale au Canada’s Strongest Men en Septembre 2017.

Nous nous sommes installés devant les premières loges afin d’admirer les douze mastodontes de Vancouver, d’Edmonton, de Saskatoon, de Winnipeg et de Regina qui ont participer à six compétitions, dont le RV Pull (Tirage d’un véhicule récréatif de 18 000 livres), le Viking Press qui consiste à lever 300lbs le maximum de fois possible, le lancer du tonneaux qui consiste à lancer six barils de 30, 35, 40, 40, 45 et 52.5 lb au-dessus d’une barrière de 14′, le Harley Davidson deadlift pesant 705 lbs, le test du Wheelbarrow et l’Atlas Stones qui est considéré comme l’événement final des concours d’hommes forts. Nous étions arrivés au tout début de l’événement afin de voir le challenge du RV Pull ainsi que le Viking Press. Malheureusement, nous n’avons pu rester plus longtemps car une toute autre activité nous attendait…

En fin d’après-midi, nous nous sommes dirigés à notre hôtel en pleine ville de Régina. Nous avons séjourné au Ramada Plaza ReginaL’hôtel est situé en plein centre-ville sur Victoria Avenue et Broad Street. C’est un endroit parfait pour ceux qui désire aller au Casino et visiter la ville. Les chambres sont très confortables et nous une vue sur la ville. Le wifi est gratuit et on peut profiter de la piscine intérieure et du spa. Les employés sont très professionnels et le service est impeccable. Nous y avons fait le check-in et sommes préparé pour notre soirée à participer au premier match de la saison des Roughriders dans leur tout nouveau Stade Mosaic.

La capacité d’accueil du stade est de 33 000 places, mais elle peut aller jusqu’à 40 000 personnes. Le Mosaic Stadium a une superficie de près de 522 000 pieds carrés, soit deux fois plus gros que l’ancien stade.  Le premier match des Roughriders à l’installation est une rencontre de pré-saison de la LCF avec les Blue Bombers de Winnipeg le 10 juin. Pour ce qui est du premier match de la  saison régulière, nous étions fier d’être présent la journée même de l’inauguration   le 1er juillet 2017.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons pris un taxi et marché autour de cet immense stade. Les gens étaient festifs et nous étions entourés de nombreux fans. Nous sommes allés au Beer Garden avant le match, gens claustrophobes, abstenez-vous ! Il était difficile de marcher parmi la foule et nous devions attendre longtemps avant d’avoir nos bières. Nous en avons commandé 4, je ne voulais pas retourner dans la file d’attente. Nous sommes finalement entrés au Stade et avons pris nos places. Wow ! Quelle ambiance ! Mon tout premier match de football ! Nous étions très heureux de partager ces moments ensemble. Nous avons observé le match des Roughriders contre les Blue Bombers de Winnipeg.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Malgré la défaite de notre équipe, nous sommes revenus à pied à l’Hôtel. Un peu sous l’effet de l’alcool Clayton et moi avions eu un autre petit différent mais le tout s’est réglé le lendemain matin. La communication est la clé du succès comme on le dit si bien.

 

2 Juillet 2017

Une fin de semaine d’aventure venait de commencer. Nous nous sommes réveillés tôt pour pouvoir quitter la ville en direction du centre de la Saskatchewan. Notre première destination était le Parc Provincial Douglas.

Nommé d’après le premier ministre de la Saskatchewan, Tommy Douglas, ce parc provincial est situé à l’extrémité sud-est du lac Diefenbaker. Doté d’un rivage sablonneux, de grands terrains de camping boisés et de vastes dunes de sable intérieures (accessibles par un sentier de randonnée), le parc offre est idéal pour des aventures en plein air mémorables.

Pour s’y rendre, nous avons emprunté la route 19 et avons payé des frais de 7$ pour un laissez-passer d’une journée. Sur le site, il y a deux différents sentiers que l’on peut emprunter. Le premier est le sentier Transcanadien qui commence au cœur du parc et qui nous amène au Parc Provincial Danielson au nord et le second, est le sentier situé à côté du Centre de la Nature des Dunes qui nous guide vers un désert. Les sentiers dans tout le parc sont bien entretenus. Tout le monde peut les conquérir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour commencer notre journée, on a décidé de marcher le long des sentiers de Dunes Nature Centre Trails menant à un désert. Si vous décidez de visiter le Parc, je vous conseille fortement de faire ses sentiers. Ceux-ci  vous donnent l’occasion de suivre les vestiges d’un lac massif qui couvrait autrefois la zone au cours de la dernière période glaciaire.  Les sentiers du Centre de la Dunes sont situés du côté nord de l’autoroute 19. Nous avons stationné notre véhicule dans le parking et sommes partis à la conquête des dunes de sable.

Pour atteindre les dunes, il faut emprunter la Piste Dunes Trail pendant 2,85km. Nous avons choisi de prendre la plus longue boucle qui est d’environ 6,5 km au total en empruntant le sentier Cacti (4km). Cette randonnée est un vrai bijou ! On marche à travers à travers un paysage vallonné de prairies balayées par le vent et de trembles rabougris, où les fougères de genévriers luttent pour survivre dû au manque de nutriments dans le sol. Notre récompense ? Un paysage unique de dunes couvertes de végétation.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Après notre petite escapade, nous avons pris quelques minutes de notre temps pour visiter le Centre d’interprétation. Cet endroit nous en apprend sur la dynamique des dunes de sable, la flore et la faune de la région. Notre 2e partie de la journée s’est déroulée aux abords du Lac Diefenbaker. Nous avons retraversé la route 19 pour se stationner près des installations principales du Parc. Cet endroit a plusieurs tables de pique-nique et offre aussi une aire de jeux pour les enfants. D’autres installations sont offertes pour les visiteurs tels qu’un magasin général, des toilettes et des vestiaires.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons pris nos provisions pour la journée et sommes installés sur le sable chaud dans un petit coin tranquille loin des visiteurs. Nous avons donc profité de l’eau fraîche et pique-niqué paisiblement. Laissant nos provisions seul, nous avons exploré les environs en marchant le long de la plage du Lac Diefendbaker.

Le lac Diefenbaker a été formé en 1968 par le barrage de la rivière Saskatchewan Sud. Il mesure environ 2 km de large et plus de 100 km de long et compte 3 parcs provinciaux de la Saskatchewan sur son périmètre. Le parc provincial Douglas est situé sur le bras Qu’Appelle de Diefenbaker. Le lac Diefenbaker, quant à lui, porte le nom du regretté John G. Diefenbaker, le seul premier ministre à venir de cette province et l’homme qui a donné au Canada sa première déclaration des droits.

 

17h00, nous étions sous le choc ! Le temps passait trop vite et nous étions aux limites pour faire notre check-in au Trail’s End Guest Ranch. Hé oui, nous allions passer une autre nuit dans un ranch ! Nous sommes donc partis du Parc Provincial Douglas et avons voyagé km en direction de notre destination.

Le Ranch est niché dans la pittoresque vallée de la rivière Arm. Pour s’y rendre,  L’endroit est tout à fait charmant, 3 petites cabines y sont aménagées, des installations pour chevaux. Notre cabine est d’un style moderne bien aménagé et décoré à la western. C’est un endroit fort bien sympathique avec lequel règne une atmosphère sereine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons été chaleureusement accueillis par la propriétaire et avons rencontré un jeune couple allemand. Ceux-ci faisaient le tour du Canada en auto van ! Nous sommes arrivés à notre petite maisonnette et sommes installés tranquillement. C’était l’heure du souper et Clayton est parti à l’accueil pour y faire cuire la viande sur le BBQ. De mon côté, je préparais les à-côtés et j’ai rejoint Clayton. Nous avons donc soupé en compagnie du couple allemand et avons eue de belles conversations sur les voyages et les expériences de chacun.

Le soir nous nous sommes tous rejoins autour d’un feu. Quelques personnes se sont rajoutées amenant bières, vin et tout autre alcool … Nous avions eu une belle soirée à discuter de tout et de rien et de nos périples en Saskatchewan. Soirée terminée, Clayton et moi avions eue l’idée de profiter du spa avant de se coucher. Après avoir enfilé nos maillots, nous nous sommes baignés et avons relaxé en prenant un verre de vin sous les étoiles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

3 Juillet 2017

Nous avions très bien dormis cette nuit-là. Le matin, nous avons mangé un petit déjeuner à l’accueil et avons fait le tour du ranch. On a observé la propriétaire faire une discipline assez spéciale ou elle tirait des ballons avec une arme a feu au galop. Une fois l’activité terminée, nous avons fait notre check-out et avons remercié la propriétaire de nous avoir si bien accueillis. Il était temps de reprendre la route vers de nouvelles aventures … au Parc Provincial Danielson.

Danielson Provincial Park est l’endroit idéal pour profiter de l’été. Avec ses plages de sable, d’excellentes possibilités de pêche et de grands campings. Ce parc offre une variété d’activités pour remplir les journées avec toute sorte d’aventures en plein air. Autant on peut faire de la randonnée sur le sentier Transcanadien (The Great Trail) vers Douglas Provincial Park, se baigner dans le grand lac Diefendbaker, autant on peut en apprendre sur l’un des plus grands barrages au monde en visitant le Gardiner Dam Visitor Centre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le parc provincial de Danielson doit son existence à la construction du barrage Gardiner. La grande sécheresse durant la Grande Dépression a durement touché le sud de la Saskatchewan.  Une commission royale a été mis en place en 1952 et elle recommanda la construction du barrage afin d’aider l’irrigation des eaux. Les travaux débutèrent en 1959 et furent terminés huit ans plus tard. Le réservoir de la vallée a créé le Lac Diefenbaker et ainsi, le parc a été créée en 1971.

Nous sommes arrivés à la plage et avons constaté qu’il y avait beaucoup trop de personnes à notre goût. Étant donné que nous avions un Jeep, nous avons pris la décision de faire un autre Safari pour trouver l’endroit idéal ou se baigner loin des gens. Nous avons trouvé notre petit coin tranquille en empruntant un chemin dans les prairies. Nous avons trouvé notre spot et sommes installés sur le bord de l’eau. Petit drink à la main, nous nous sommes saucé dans l’eau fraiche du Lac Diefendbaker.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons marché le long de la plage et pris aussi un chemin nous menant sur une colline de sable. De là, nous avons observé un magnifique panorama. Nous avons pris beaucoup de soleil et avions accumulé beaucoup de fatigue. Finalement, nous avons trouvé un endroit génial et ce, au beau milieu de la Saskatchewan ! Qui l’aurait cru !?

Fin d’après-midi, nous sommes retournés à Régina avec de merveilleux souvenirs. C’est le temps de retourner aux études et, par la même occasion, d’organiser notre prochaine fin de semaine !

Publicités