Hier, j’ai eue l’occasion de faire une petite rando sur le Camel’s Hump. Le cadran sonne, 05 am, pleine d’énergie, je finalise mon stock et hop en direction du Vermont !  Passé les douanes la température semble maussade mais pleine de défi (brumeux, mouillasse). N’ayant jamais fait de rando sous la pluie faute d’équipement de débutante (au gros soleil seulement) j’avais décidé la fin de semaine d’avant de prendre des mesures pour en faire selon des températures variantes.

Arrivée au stationnement, je m’habille et je pars sous la pluie en espérant que ça ne dure pas trop longtemps ! Déjà 2 autres s’y sont inscrit dans le registre des randonneurs au tout début. Je ne suis pas si folle que ça finalement ! Allez Hop, Bouge tes fesses LA GRANDE !!!! J’ai débuté avec Monroe Trail qui est disons asser simple comme parcours. Un peu boueux, feuilles d’automne commençait à tomber au sol.

La première intersection m’a porté à réfléchir… Dean Trail (en direction du Long Trail North) ou Monroe Trail (qui semblait aller directement au Sommet). Hummmm … heuuuu … Go pour Dean Trail ! Je dois dire en fait que c’est le meilleur choix que je pouvais faire …Le chemin se faisait très bien et je ne pouvais m’empêcher de regarder la beauté de la nature malgré la pluie, c’était juste magnifique !

Après être passé de l’intersection de Dean Trail Long Trail North, LA il y a eu du challenge. Grimper des gros rochers, faire attention de ne pas glisser (feuilles mortes, boues, roche mouillée= pour avoir fait le test quelques fois, c’est assez glissant merci), je sentais mon cœur pomper en masse … J’adore ! Rendus à un point de vue, je n’ai pas pu admirer la beauté du paysage, mais grandement apprécié de voir comment la brume se déplaçait parmi les arbres… C’était magique malgré tout !

Le trail se fait pratiquement bien, au sommet, je suis seule ! De la pluie, il y en a ! Du vent, il y en a ! Un panorama, ça non il n’y en a pas !  Mais malgré tout j’observe pour la première fois la végétation qui est protégée. Je réalise que je viens de faire mon propre record en terme de hauteur, dénivelé et ce dans des températures qui ne m’avantageait pas gros et surtout que j’ai commencé à faire de la rando depuis Septembre seulement. Yay !

Je décide de poursuivre ma route de l’autre côté du sommet, je crois que ça aurait été très difficile de descendre par la Long Trail… Tout juste en quittant le sommet, je rencontre deux jeunes adolescentes, en short, t-shit, running (j’capote moi qui est vêtue comme un bonhomme michelin pratiquement) mais bon je me dis elle doit être habitués, ou folle…  Donc, j’ai passé par la Monroe Trail pour terminer le tout. J’ai recroisé 3 jeunes gars, toujours en short et t-short dont un était nu pieds, OH My God ! Est-ce que ça signifie quelque chose ?

Je croise quand même plusieurs personnes sur la Monroe Trail et réalise que j’ai bien aimé ma rando et ce malgré la température ! Celle-ci a quand même duré 5h ! Hourra ! Je dois avouer que je suis quand même équipé pour faire une sortie sous la pluie mais réalise que j’ai besoin de meilleur équipement imperméable …

Camel’s Hump est la troisième plus haute montagne du Vermont avec ses 1244m d’altitude. Cette montagne est la seule montagne du Vermont de plus de 4000 pieds qui n’a pas subi d’aménagement de station de ski.  Cette montagne ressemble à une bosse de chameau. Il est même possible de voir cette forme inhabituelle à partir des Adirondacks, de l’autre côté du lac Champlain. Par temps clair, il est possible de distinguer le mont Washington. Bref, avec son sommet qui offre des vues dans toutes les directions, le mont Camel’s Hump est une destination de choix pour faire des randonnées pédestres. Il existe plusieurs sentiers menant au sommet de Camel’s Hump.

Photo Mount Camel’s Hump, Vermont

Publicités